A C T U A L I T E S
  22-06-2020  ÉLECTIONS MUINICIPALES 2020 1er (15 mars) et 2ème (28 juin) TOUR

                                                            


       

                                                 Merci de cliquer ci.dessus pour les résultats 

Ce second tour des Élections Municipales (28 juin 2020) est marqué par une abstention historique dans l'histoire de la Vème République. 59,5 % ne se sont pas rendus dans les urnes ce dimanche 28 juin 2020.
Deux grands vainqueurs ressortent de ces élections municipales et communautaires :
• L'abstention
• EELV et les Écologistes faisant une percée dans le paysage politique Français. Toutefois cette victoire relative des Verts n'est pas un raz-de-marée car le parti EELV n'a pas gagné des villes tout seul mais allié avec d'autres Partis de gauche comme le PS, le PCF ou autres. 
Le PS conserve ses villes phares Paris, Lille, Nantes, Dijon...Le Parti Communiste perd plusieurs bastions historiques. Le second tour des élections municipales est marqué par le passage à droite ou sous pavillon Socialiste de plusieurs communes aux mains du PCF depuis plusieurs décennies. C'est le cas notamment de Saint-Denis, Aubervilliers, Champigny-sur-Marne ou Givors.
Pour le Parti présidentiel (la REM) c'est la débâcle, le fiasco. Le Parti LR perd des bastions mais conserve son ancrage. 

Dans les grandes villes on peut noter une vague verte, comme à Lyon, Strasbourg, Marseille (résultats provisoires), Bordeaux... C'est les cas des
 écologistes Grégory DOUCET à Lyon, Michèle RUBIROLA à Marseille, Jeanne BARSEGHIAN à Strasbourg et l'avocat  écologiste Pierre HURMIC à Bordeaux.
À Paris, Anne HIDALGO, Maire sortante est réélue. Elle
 
a remercié tous ceux et celles qui sont venus voter "malgré les conditions sanitaires actuelles" pour "montrer leur attachement à notre démocratie". Elle a ensuite appelé "Agnès Buzyn et Rachida Dati à travailler ensemble dans l'intérêt des Parisiens." "Cette victoire a du sens car elle est collective. [...] Les Parisiens auront besoin de nous et avec mon équipe nous serons là [...] pour bâtir la capitale de demain et faire renaître Paris que nous aimons tant."

Au Havre, le Premier Ministre Édouard PHILIPPE 
, est réélu maire avec près de 59% des voix.
À Lille Martine AUBRY (PS) l'emporte sur le fil et est réélue devant la candidate écologiste. 
À Toulouse, Jean-Luc MOUDENC (LR) a résisté à la poussée verte, et est réélu, à Paris Anne HIDALGO (PS) est réélue en association avec EELV. À Nice Christian ESTROSI (LR) est largement réélu. À Nantes Johanna ROLLAND (PS) est réélue, à Rennes Nathalie APPÉRÉ (PS) est réélue, à Saint-Étienne Gaël PERDRIAU (LR) est réélu. À Perpignan le RN l'emporte avec Louis ALLIOT face au Maire sortant LR Jean-Marc PUJOL. À Montpellier, Mickaël DELAFOSSE (PS) est élu. À Grenoble l'écologiste Éric PIOLLE est réélu. À Lille 
Une énorme surprise le candidat écologiste Pierre HURMIC allié au PS et PCF remporte la victoire à l'arraché face au dauphin Nicolas FLORIAN (LR) choisi par Alain JUPPÉ. Il a gagné
 en mettant ainsi fin à 73 ans de règne de la droite. Prenant la parole dans la cour de la mairie, il a promis d'assumer cette «victoire historique», «sans arrogance», et d'être un maire «à plein temps» pour «tous les Bordelais».
.
À Marseille, la liste d'union de la gauche est arrivée en tête du second tour des élections municipales, dimanche 28 juin. Mais rien n'est encore joué dans la cité phocéenne.
«Ce soir, je n'ai pas perdu, ce soir, il n'y a pas de majorité à Marseille», a déclaré Martine VASSAL, tête de liste LR à Marseille, où l'union de la gauche a remporté dimanche une majorité relative de sièges au conseil municipal. «Il y a une courte défaite dans mon secteur, dans un contexte national particulier avec une vague soi-disant verte qui a tout emporté», a-t-elle ajouté, dans sa permanence du 8e arrondissement.

Metz repasse à droite et est élu un nouveau Maire.
C'est une victoire pour le Sénateur républicain François GROSDIDIER (LR) avec 45,1% des voix. Le candidat écologiste Xavier Bouvet (EELV) avec 44,2% arrive juste derrière.
Le maire socialiste, Dominique Gros, ne se représentait pas après deux mandats. 
À Clermont-Ferrand Olivier BIANCHI (PS), Maire sortant est ressorti vainqueur de la triangulaire qui l'opposait à un candidat à sa droite, et un autre à sa gauche. Le maire sortant a totalisé 48,41% des voix, contre 36,50% au LR Jean-Pierre BRENAS, pourtant allié au Marcheur Eric FAIDY. La candidate insoumise, qui partait sous ses propres couleurs, totalise 15,08% des voix.
À Arles,
l'ancien journaliste et ancien Président de France Télévision Patrick de CAROLIS a été élu maire de Arles, avec un score de 57,22%, battant le candidat d'union de la gauche, Nicolas KOUKAS. 
Avec 43,53 % des voix, la Maire sortante, Maryse JOISSAINS, est réélue pour un quatrième mandat à la tête d'Aix-en-Provence. La candidate LREM, Anne-Laurence PETEL, qui avait trouvé un accord avec le candidat divers-droite Jean-Marc PERRIN, réalise le score de 32,12%, tandis que le candidat de la gauche totalise 24,34% des voix.
Le Maire d'extrême droite Jacques BOMPARD est réélu pour un cinquième mandat à Orange avec 56,33 % des voix. Ancien du Front national, il avait quitté le parti pour fonder son propre mouvement, la Ligue du Sud. 
Le Maire sortant François CUILLANDRE (PS) est réélu à Brest 
avec 49,69% des suffrages. Sa rivale de droite Bernadette MALGORN réunit 36,41% des voix suivi par le marcheur Marc COATANEA (13,89%).
Emile-Roger LOMBERTIE (LR), arrivé largement en tête au premier tour, est réélu Maire de Limoges avec un score de 58,96 %.
L'écologiste Anne VIGOT l'emporte à Besançon 
avec une liste d'union de la gauche EELV-PS-PCF-Génération.s. Le résultat a été serré dans cette triangulaire, puisque le vainqueur réalise un score de 43,83%, contre 41,61% pour le candidat LR Ludovic FAGAUT et 14,55% pour le Marcheur Éric AZAULET. Le Maire sortant LREM de Besançon, Jean-Louis FOUSSERET, qui ne se représentait pas, a refusé d’adouber un des trois candidats en lice pour le second tour.
Pour la première fois depuis 1892, la ville de Jean JAURÈS, Carmaux, dans le Tarn n'appartient plus au PS. Le maire sortant, Alain ESPIÉ, à la tête d'une liste d'union de la gauche s'est incliné devant Jean-Louis BOUSQUET, candidat apolitique et sans étiquette qui l'emporte avec 49.04% des voix et crée ainsi la grande surprise.
À Pau 
François BAYROU
est reconduit pour un second mandat.  François BAYROU a été réélu avec 55,5% des voix face à Jérôme MARBOT (PS, 44,5%).
La candidate EELV Léonore MONCOND'HUI a revendiqué la victoire à Poitiers (Vienne), détrônant le socialiste Alain CLAEYS qui tentait un troisième mandat.
Stéphane LE FOLL (PS) ancien Ministre de l'Agriculture s'impose et est réélu avec 63,14 % des voix au Mans.
Quimper avec la victoire de la candidate PS Isabelle ASSIH avec un peu plus de 52 % des voix bascule à gauche. Après 50 ans de gestion socialiste, Lorient passe à droite, avec la victoire de Fabrice LOHER.
L'écologiste Emmanuel DENIS a revendiqué la victoire à Tours, ce dimanche à l'issue du second tour des élections municipales, face au Maire sortant Christophe BOUCHET (UDI-LR).
La maire sortante de Montauban, Brigitte BARÈGES, dans le Tarn-et-Garonne, conserve son fauteuil. Ce dimanche 28 juin 2020, elle entame son quatrième mandat, après avoir remporté 54,45 % des suffrages exprimés, confortablement, à l’issue du second tour de ces élections municipales.

    Rechercher

  •  
  •