A C T U A L I T E S
  13-07-2020  LE PORT DU MASQUE : une HABITUDE qui doit être systématique, utile et indispensable pour la SÉCURITÉ de TOUTES et de TOUS

Place au civisme, à la discipline. Il faut adopter de nouvelles règles dans notre vie quotidienne...
Il faut respecter les GESTES BARRIÈRES et le port du MASQUE là où il est obligatoire...
Avec un masque buccal, le masque de protection chirurgical, on couvre notre nez et notre bouche. Lorsqu'on éternue, on tousse ou on parle, ou on crie, des gouttelettes sont diffusées. Le masque les retient : on évite donc de contaminer une autre personne. Le port du masque est donc surtout utile pour protéger les autres, mais il sert aussi à se protéger soi-même
.
Le port du masque est recommandé p
our se protéger et protéger les autres contre le coronavirus, Il faut continuer à pratiquer les GESTES BARRIÈRES. Se laver les mains souvent et régulièrement, garder ses distances d'1,50 m à 2 m, avec les personnes qui ne vivent pas sous notre toit ou qui n'appartiennent pas à notre bulle.
Depuis le lundi 20 juillet le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos.
Le port du masque est obligatoire :
  • Dans les transports publics à partir de 12 ans. Vous devez le porter dès que vous arrivez dans une gare ou à un arrêt.
  • Dans l’enseignement secondaire
  • Au travail, si vous ne pouvez pas garder une distance d’1,5 mètre avec vos collègues
  • Lorsque vous allez chez le coiffeur ou dans un salon de beauté
  • Pour certaines professions : tenancier d’un étal sur le marché, coiffeur, serveur,…
  • Dans les magasins et les centres commerciaux
  • Dans les cinémas, salles de spectacles, de concert ou de conférence, les auditoires, les musées, les bibliothèques, les casinos et salles de jeux automatiques,
  • Dans les lieux de culte
  • Dans les parties accessibles au public des bâtiments de justice. Le port du masque ne remplace pas les précédentes consignes de santé publique. Se contenter de porter un masque n’est pas suffisant. Continuez à appliquer les cinq gestes de base :
    • Restez à la maison si vous êtes malade
    • Lavez-vous régulièrement les mains
    • Gardez une distance d’1,5 mètre avec les autres personnes
    • Voyez maximum 10 personnes par semaine, de préférence à l’extérieur
    • Portez un masque dans les lieux publics très fréquentés.


                     
    À la veille des départs en vacances, le Premier Ministre Jean CASTEX et le Ministre de la Santé Olivier VÉRAN ont appelé vendredi les Français à la "vigilance au quotidien" et au port du masque pour "prévenir" une "éventuelle deuxième vague de l'épidémie". Et l'agence sanitaire Santé publique France a prévenu vendredi dans son point hebdomadaire qu'on observait une "nouvelle tendance à l'augmentation de la circulation du virus SARS-CoV-2" en France métropolitaine, même si elle se maintient "à un niveau bas"

    Initialement prévue le 1er août 2020, l'obligation de porter un masque dans les espaces clos a été avancée à la "semaine prochaine", a annoncé jeudi le Premier ministre français, Jean CASTEX, au Sénat. Les Français auront l’obligation de porter un masque dans les espaces clos recevant du public plus tôt que prévu. Le décret le rendant obligatoire entrera "en vigueur la semaine prochaine", a annoncé jeudi 16 juillet le Premier Ministre, Jean Castex, devant les sénateurs.    
    Olivier VÉRAN, un Ministre des Solidarités et de la Santé qui déclarait au mois d'avril que le port du masque n'était pas utile et nécessaire, facultatif, et ne servait à rien, puis obligatoire, et nous déclare aujourd'hui qu'il recommande le port du masque même dans la rue ! C'est ce que l'on appelle du rétropédalage ! "Je recommande le port du masque à l'extérieur", a-t-il déclaré au cours d'une visite dans un site de logistique d'envoi des masques gratuits  ( 50 millions de masques aux foyers les plus modestes), à Buc, dans les Yvelines. "Les gens porteurs de maladies, de fragilités et les gens qui sont âgés doivent limiter les contacts" et surtout "ne pas hésiter à porter un masque y compris en espace extérieur", a-t-il ajouté. 
    Quand on pense que certains Maires de grandes ou petites villes avaient demandé le port du masque obligatoire en France déjà dès le mois d'avril, et que leurs arrêtés furent retoqués par des Préfectures ou le Conseil d'État ! 
    Pour l'instant, plus d'une centaine de villes du littoral français imposent le port du masque sanitaire dans les rues et les marchés en plein air, pour freiner la propagation du coronavirus. Parmi elles, on trouve Biarritz (Pyrénées-Atlantiques 64), Brest (Finistère), Nice, Cannes (Alpes-Maritimes), La Rochelle (Charente-Maritime) ou encore Le Grau-du-Roi (Gard), Saint-Malo, Orléans, Annecy, Tours...
    Il est fort probable que d'autres suivront...    
          

    Rechercher

  •  
  •