A C T U A L I T E S
  28-10-2020  ALLOCUTION DU PRÉSIDENT E.MACRON du mercredi 28 décembre 2020 : RECONFINEMENT GÉNÉRALISÉ à minima jusqu'au 1er DÉCEMBRE 2020

                              


Emmanuel MACRON s'est adressé aux Français ce mercredi soir 2020 à 20h pour annoncer de nouvelles mesures de restriction afin d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Il annonce notamment le retour d'un confinement national dès jeudi 30 octobre à minuit et jusqu'au 1er décembre au moins. 
  • Retour du confinement national pour stopper le virus à partir de ce vendredi et jusqu'au 1er décembre.
  • Les commerces qui ont été définis au printemps comme non-essentiels, notamment les bars et restaurants seront fermés.
  • Les écoles resteront ouvertes. Le président précise que les crèches, les écoles, les collèges ainsi que les lycées seront ouverts avec un protocole sanitaire renforcé.
  • Le télétravail sera généralisé mais "l'activité continuera avec plus d'intensité" qu'en mars et avril.
  • Les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités.
  • "Vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile", a détaillé le président de la République.
  • Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront donc exclues, les rassemblements publics seront interdits.
  • Les déplacements d'une région à l'autre seront interdits "à l'exception des retours de vacances de la Toussaint".

    "Il ne sera plus possible de se déplacer d'une région à l'autre. En revanche, si vous êtes en vacances vous pourrez rentrer chez vous. "Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint", a précisé Emmanuel Macron. "Il y aura une tolérance durant ce week- end de retour pour que chacune puisse revenir de son lieu de vacances. Pour que les familles puissent s'organiser. "
    Les bars, les restaurants et les "commerces non essentiels" vont fermer partout dans le pays durant ce nouveau confinement."
    Aller voir des amis ne sera plus possible.
    Les salles de sport, de cinéma, de théâtre, de concert seront également fermées. 

    "Mais la situation sera réévaluée dans 15 jours et certains commerces pourraient rouvrir à l'approche de Noël
    .  

    "Je sais que beaucoup de commerçants espéraient ne pas fermer, je sais que pour les commerces de centre-ville, je demande un très gros effort : tenons-le avec beaucoup de rigueur pendant 15 jours (et) si d'ici 15 jours, nous maîtrisons mieux la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël", a assuré le chef de l'Etat. 
    Les attestations dérogatoires de sortie seront ainsi de retour sur l'ensemble du territoire national. "Je sais la lassitude et cette impression d'un jour sans fin qui tous nous gagne, nous devons quoi qu'il arrive rester unis et solidaires et ne pas céder au poison de la division", a exhorté le chef de l'Etat. Avec ce nouveau confinement, l'exécutif espère ainsi "sauver" Noël et les fêtes de fin d'année, "ce moment si précieux de Noël", comme l'a qualifié Emmanuel Macron mercredi soir. 
    Le Premier Ministre doit donner les détails des mesures prises en conférence de presse ce jeudi 29 octobre." 

    Mais ces mesures difficiles et dures à vivre vont-elles satisfaire unanimement tous les Français ?
    L'avenir nous le dira... 
    C'est un coup terrible porté à l'économie du pays. Malgré la colère, le mécontentement général, le chef de l'État décide d'un nouveau confinement après celui du printemps 2020. Les Français vont devoir user du bon sens, de la sagesse et du sens des responsabilités.

    En raison de cette terrible pandémie, 
    de l'épidémie du Covid-19 qui ne cesse de croître, l'Europe prend des mesures restrictives de plus en plus fortes qui passent mal auprès des populations les plus touchées. En Italie et en Espagne notamment, des manifestations et affrontements contre les couvre-feux ont éclaté dans plusieurs grandes villes. En Italie, l'instauration d'un couvre-feu dans plusieurs régions, ainsi que la fermeture des bars et des restaurants à 18h a déclenché des rassemblements de personnes en colère contre les mesures de restriction. Des incidents ont éclaté à Milan et Turin, dans le nord de l'Italie. 
    En Espagne aussi, il y a eu des manifestation en Catalogne, à Barcelone le 26 octobre contre les nouvelles mesures sanitaires annoncées par les autorités.  

    "La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.168.750 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles. Plus de 44 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués, dont plus de 500.000 ces dernières 24 heures. C'est un nouveau record, qui ne s'explique qu'en partie par la hausse du nombre de tests réalisés.
    Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 226.723 décès, suivi par le Brésil avec 157.946 morts, l'Inde avec 120.010 morts, le Mexique avec 89.814 morts, et le Royaume-Uni avec 45.365 morts."

    Rechercher

  •  
  •