A C T U A L I T E S
  15-01-2021  LES ANNONCES GOUVERNEMENTALES : LES CENTRES DE VACCINATION EN FRANCE DISPONIBLES VENDREDI 15 JANVIER à 08H

Actuellement, selon un dernier sondage récent, 54 % de Français souhaitent se faire vacciner contre la Covid-19 et 46 % ne le désirent pas.

700 Centres de vaccination seront ouverts dès lundi 18 janvier 2021. Dès le lundi 18 janvier 2021, la vaccination sera ouverte aux personnes pouvant développer une forme grave de la maladie, quel que soit leur âge.

Dès vendredi 15 janvier 2021 à 08h, chaque Français aura la possibilité de prendre rendez-vous par INTERNET ou par TÉLÉPHONE. 
Avec Internet, sur le site www.sante.fr
Par téléphoneun numéro vert national spécifique a été créé à cet effet : le 0800 009110 

Vous souhaitez vous faire vacciner et vous faites partie des 5 millions de Français de 75 ans et plus vivant à domicile concernés par l'élargissement de la campagne vaccinale contre la Covid-19? Les modalités pratiques de la campagne vaccinale se dessinent. Elles ont été dévoilées lors de la conférence de presse du Premier ministre Jean CASTEX, durant laquelle est aussi intervenu Olivier Véran, le Ministre de la Santé et des solidarités
La vaccination pourra débuter dès le 18 janvier, a annoncé Jean Castex. D'ici fin janvier, les stocks de vaccins vont permettre de vacciner "au moins un million de personnes".
 
Il faudra vous rendre dans un centre de vaccination dédié en raison de la logistique spécifique des premiers vaccins disponibles (Pfizer-BioNTech, puis Moderna). 

Pour trouver un centre de vaccination près de chez vous
, il suffit d'entrer le nom de votre commune. Une carte s'affiche alors avec les lieux médicaux habilités à faire la vaccination anti-Covid-19.

Il vous sera aussi possible de prendre rendez-vous via des plateformes médicales privées comme Doctolib, Maiia ou Keldoc, partenaires du Ministère de la Santé.
 

Ensuite,
 vous répondrez ou remplirez un questionnaire sur votre situation médicale : quels sont vos antécédents médicaux, avez-vous eu la Covid au cours des trois derniers mois, avez-vous été vacciné au cours des dernières semaines, prenez-vous des traitements particuliers, avez-vous des allergies... 

Une fois sur place, n'oubliez pas de vous munir de vos papiers (carte vitale, carte d'identité) et d'un identifiant remis lors de votre prise de rendez-vous.
Vous aurez aussi la possibilité de voir un médecin, puisqu'il sera présent dans le centre de vaccination.                    
Le couvre-feu sera généralisé à 18 heures sur l'ensemble du territoire national à compter de samedi 16 janvier 2021"pour au moins 15 jours".

"Il apparaît que cette mesure a une efficacité sanitaire, a expliqué le Premier Ministre Jean CASTEX, dans son dernier avis, le Conseil scientifique a, du reste, confirmé l'utilité du couvre-feu dans la lutte contre la pandémie."
"Les dérogations seront les mêmes que pour le couvre-feu à 20 heures. Il ne sera pas possible de sortir pour des motifs personnels. Tous les lieux commerces ou services recevant du public seront fermés à 18 heures."​​​​​​ 
"À l'heure où je vous parle, la situation sanitaire n'exige pas que nous mettions en place un nouveau confinement", a poursuivi Jean Castex, qui a cependant précisé  que "si nous constatons dans les prochains jours un dégradation forte de la situation sanitaire, nous déciderons sans délai un nouveau confinement."

Nos remerciements au site www.notretemps.com pour toutes ces précieuses informations ci dessus et ci-dessous :

Les personnes de 75 ans et plus vont recevoir un courrier les invitant à se faire vacciner envoyé par l'Assurance maladie à partir du 20 janvier 2021. 
Elle précise qu’ "il ne fait pas office de bon de vaccination car il n’est pas nécessaire d’en être muni pour bénéficier du vaccin, son objectif est uniquement de sensibiliser ces personnes à la vaccination contre ce virus." Ce courrier sera adressé en priorité aux personnes de 75 ans et plus ayant des comorbidités, puis celles sans comorbidité.

La vaccination se fait de 
façon très classique: "par injection intramusculaire dans l’épaule" a détaillé Olivier VÉRAN, ajoutant que ce geste serait effectué par un médecin ou un infirmier


L'injection de cette première dose sera suivi d'un "temps de repos de 15 minutes"
, ceci afin de vérifier l'absence de réaction ou d'effet indésirable. "Le vaccin est sûr, les effets indésirables sont extrêmement rares, de l'ordre d'un patient pour 100.000 vaccinés, de nature allergique chez des personnes connues pour être très allergiques au point qu'elles ne sortent pas de chez elle sans un kit d'adrénaline", a affirmé Olivier Véran.

Alors qu'à l'origine, un délai de 21 jours entre la première et la deuxième dose avait été fixé, le ministre de la Santé a annoncé que le rappel vaccinal - l'injection de la deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech-  pourra être différé 
"jusqu'à six semaines au lieu de trois", pour disposer d'un plus grand nombre de doses pour la première injection.
 

    Rechercher

  •  
  •