A C T U A L I T E S
  09-03-2021  L'OXYMÈTRE DE POULS : mesurer le rythme cardiaque et le taux d'oxygène transporté par le sang

                               

L'oxymètre ou saturomètre est d'une grande utilité pour contrôler la saturation artérielle de l'hémoglobine et le rythme cardiaque d'une personne.
 

L'
oxymètre de pouls, ou « saturomètre »
, est un outil très utilisé dans les hôpitaux, aussi bien chez les enfants, les adultes et les personnes âgées. Mais il peut aussi être utilisé en cabinet ou par les particuliers.
 
L'oxymètre de pouls permet de mesurer de façon continue la quantité d'oxygène qui circule dans les artères. On parle de saturation artérielle en hémoglobine (molécule qui transporte l'oxygène vers les tissus). Quand l'hémoglobine transporte l'oxygène, on dit qu'elle est « saturée en oxygène ».

Il est utilisé pour mesurer le rythme cardiaque et le taux d'oxygène transporté par le sang. 
Avantage : c'est un examen non invasif, car il ne fait appel à aucune injection ni aucun prélèvement sanguin.
Il peut être placé au niveau des doigts, des orteils, sur le nez ou la plante des pieds chez les enfants. Il se présente la grande majorité du temps sous la forme d'une pince à doigt ou d'un doigtier.
 
Un oxymètre de bout du doigt sert à mesurer la saturation en oxygène du sang ou SpO2. Il permet de déterminer le pourcentage d’hémoglobine dans le sang. L’oxygène se lie à l’hémoglobine dans les globules rouges de nos poumons et il est ensuite pompé dans tout le corps.
La plage normale pour une personne en bonne santé est de 95 % à 100 % de SpO2.


Ces produits sont simples à utiliser; vous n’avez qu’à y insérer le doigt. La précision peut être affectée par une mauvaise circulation sanguine ou la présence de vernis à ongles ou de faux ongles. Utilisés de façon appropriée, les oxymètres de ont une précision de ± 2 % et ils affichent aussi la fréquence du pouls (en battements par minute).
La plupart des oxymètres de pouls sont utilisés par des personnes ayant un taux soutenu inférieur à 93 % de SpO2 et qui nécessitent de l’oxygène supplémentaire de façon fréquente. 


La maladie à coronavirus (COVID-19) est une infection des voies respiratoires à laquelle le monde entier est exposé. Bien que la plupart des gens puissent se soigner sans être hospitalisés, environ 5 % des personnes souffrant de la COVID-19 développent un « syndrome de détresse respiratoire aiguë » (SDRA) et possiblement d’autres complications, notamment une septicémie, un choc septique, ou une défaillance de plusieurs organes, y compris des lésions cardiaques et rénales. Les personnes atteintes de ces maladies auront besoin de soins intensifs et seront probablement traitées avec de l’oxygène supplémentaire(1).

Alors que 81 % des personnes atteintes de la COVID-19 souffriront d’une infection des voies respiratoires supérieures non compliquée accompagnée de fièvre, de fatigue, de toux (avec ou sans expectorations), de douleurs musculaires, de maux de gorge, de maux de tête, etc (2). Ces symptômes ressemblent à ceux d’un mauvais rhume ou de la grippe, n’est-ce pas? En conséquence, la grande majorité des gens ne bénéficieront pas vraiment d’un oxymètre de pouls, car leur taux de SpO2 ne chutera pas en dessous de 93 % (en respirant de l’air normal).

Cependant, environ 14% des personnes atteintes de la COVID-19 peuvent développer une pneumonie. Les symptômes de la pneumonie comprennent la fièvre, un pouls élevé, des râles crépitants et un taux d’oxygène faible. Cette condition peut dégénérer en pneumonie sévère avec un taux de SpO2 inférieur à 93 % et un rythme respiratoire inférieur à 30 respirations par minute. Les personnes atteintes de cette condition devront éventuellement être soignées à l’hôpital. Si cela dégénère en SDRA, le patient sera traité en soins intensifs. Il est peu probable que les personnes en bonne santé aient besoin d’un oxymètre de pouls même si elles souffrent de la COVID-19, mais les personnes dont le système immunitaire est affaibli et celles souffrant de conditions préexistantes comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) qui doivent recevoir de l’oxygène supplémentaire bénéficieront d’un Oxymètre de pouls du bout du doigt..

L'oxymètre de pouls est utilisé dans de nombreuses circonstances :

  • pour les patients sous anesthésie
  • en salle de surveillance après intervention
  • en médecine d'urgence
  • en réanimation
  • par les particuliers, dans le cadre d'un maintien à domicile

    Disponibles sur Internet ou en pharmacies, les oxymètres de pouls mesurent la quantité d’oxygène dans le sang. Si tout le monde peut utiliser ces appareils d'automesure, ils ont leurs limites, alertent les médecins.
    L
    'oxymètre de pouls n'est pas utile en cas d'asthme
    L'oxymètre de pouls aide à mieux gérer une bronchite pulmonaire chronique évolutive (BPCE).
    L'
    oxymètre de pouls est utile aussi pour reprendre le sport.

    Rechercher

  •  
  •