A C T U A L I T E S
  10-04-2022  ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES EN FRANCE EN AVRIL 2022 : DES CANDIDATS DÉJÀ DÉCLARÉS...

De nombreux candidats se sont déjà déclarés à l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu en avril 2022. La date des Élections Présidentielles vient d'être fixée par le Ministère de l'Intérieur. Elles auront lieu les 10 et 24 avril 2022. Mais l'opposition ne semble pas satisfaite de ce choix de calendrier...Plus précisément Xavier BERTRAND et Marine LE PEN...

"L'élection présidentielle française de 2022, douzième élection présidentielle de la Cinquième République et onzième au suffrage universel direct, est un scrutin permettant d'élire le Président de la République pour un mandat de cinq ans, qui se tiendra en  concernant le premier tour sauf décès ou démission du président auparavant. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour aura lieu entre les deux premiers candidats deux semaines plus tard." WIKIPEDIA

Jean-Luc MÉLENCHON (FI), Marine LE PEN (RN) , Fabien ROUSSEL (PCF), Xavier BERTRAND (ex LR), Nicolas DUPONT-AIGNAN (Debout la France), Jean LASSALLE (Résistons), François ASSELINEAU (UPR), Nathalie ARTHAUD (Lutte Ouvrière), Jean-Frédéric POISSON du Parti Chrétien-Démocrate (VIA La voie du peuple)...
Pour être candidat, il faut être majeur, jouir de ses droits civils et politiques et n'être dans aucun cas d'incapacité prévu par la loi. Il faut également réunir 500 signatures d'élus nationaux ou locaux d'au moins 30 départements différents, sans dépasser un dixième, soit 50 pour un même département ou une même collectivité.

"Les sondages donnent Emmanuel MACRON vainqueur face à Marine LE PEN au second tour, mais l’un d’entre eux a récemment révélé que six Français sur dix ne voteraient pas pour lui au premier tour. 
La candidate à l’Élysée, Marine LE PEN, travaille sur son projet et devrait quitter en juillet 2021 la présidence du RN afin de s’adresser à tous les Français. 
En 2017, Emmanuel MACRON avait été élu Président de la République, avec 65,8% des voix.
L'ancien ministre de l'économie, Emmanuel MACRON, avait battu Marine LE PEN lors du second tour de l'élection présidentielle de 2017. A 39 ans, le candidat d'En Marche ! devenait le plus jeune Président de l'histoire de la Vème République." 

"Le Maire de Béziers Robert MÉNARD
 (divers droite) sera derrière la candidature de Marine Le Pen (RN) à l’élection présidentielle, en 2022. « Bien sûr, bien sûr ! », a-t-il répondu ce lundi matin 31 mai 2021 sur RMC et BFM TV à Jean-Jacques Bourdin, qui demandait au maire de Béziers (Hérault) s’il soutiendrait « officiellement » la candidate du RN l’année prochaine. 
 Dimanche 30 mai, sur RTL, le numéro 2 des Républicains Guillaume PELTIER a affirmé qu’il portait « les mêmes convictions » que Robert Ménard, précisant qu’il était « un très bon maire ». 
"Robert Ménard avait été, un temps, critique à l’encontre de Marine Le Pen. En février dernier, ils s’étaient finalement revus, pour enterrer la hache de guerre. « L’atmosphère a été glaciale, et maintenant on se reparle normalement », s’était félicité l’élu, qui avait précisé qu’il s’agissait « d’oublier un peu les rapports exacerbés, passionnels, et les propos qui pouvaient être tenus de part et d’autre un peu désagréables, pour essayer de voir comment on pouvait parler politique et faire des choses ensemble."
À Gauche, Olivier FAURE
, premier secrétaire du PS, a affirmé mardi 1 juin que son parti proposerait « à l’automne prochain » aux forces de la gauche et aux écologistes « un projet » et « une candidature » en vue de 2022. En clôturant le conseil national du PS qui s’est tenu en soirée, Olivier Faure a indiqué que le projet du PS pour la présidentielle serait présenté lors de son 79ème congrès, qui se tiendra finalement les 18 et 19 septembre 2021 à Villeurbanne, après avoir été repoussé fin 2020 pour cause de crise sanitaire."

À Gauche, c'est Jean-Luc MÉLENCHON (LFI) qui recueillerait le plus de voix, avec 11 % des intentions de vote, devançant Yannick JADOT (EELV) et Anne HIDALGO (PS), tous les deux à égalité (6 %). Interrogés sur la personnalité qui, selon eux, incarne mieux la gauche, les sympathisants de gauche ont répondu à 61 % que c'était Jean-Luc Mélenchon, 58 % Anne Hidalgo et 57 % Yannick Jadot.

Marine Le Pen serait-elle forcément battue au second tour de l’élection présidentielle ? Ce n’est plus si sûr. D’après la dernière étude de la Fondation Jean JAURÈS, proche du Parti Socialiste, la patronne du Rassemblement National pourrait l’emporter en 2022, si elle réunit l’une des trois conditions énoncées par Antoine BRISTIELLE, directeur de l’Observatoire de l’opinion de la Fondation Jean Jaurès et chercheur en sciences politiques :
1) Report de l'électorat des voix de droite modéré vers Marine LE PEN
2) Marine LE PEN suffisamment dédiabolisée
3) Emmanuel MACRON suscitant un rejet similaire à celui de Marine LE PEN. 

"À un an de la présidentielle, c'est un sondage à scruter attentivement. Alors que les enquêtes d'opinion semblent dessiner un inéluctable duel entre le Président sortant Emmanuel MACRON et Marine LE PEN, comme cela avait été le cas en 2017, la Présidente du Rassemblement national (RN) réalise une percée au sein de l'électorat de droite, selon le baromètre Elabe réalisé pour Les Échos et Radio Classique.

D'après cette enquête d'opinion, la députée d'extrême droite ne séduirait plus seulement au sein de cette frange de l'échiquier politique, mais grignoterait des points à droite et plus particulièrement au sein du parti Les Républicains (LR).En un mois, la cote de l'élue du Pas-de-Calais a crû de 12 points chez les électeurs de droite, pour s'établir à 42%, et de 14 points chez les seuls électeurs LR (39%)." [  www.msn.com ]

"Il y a tout juste cinq ans, le 4 mai 2016, le Conseil des ministres arrêtait la date de l’élection présidentielle de 2017. Celle-ci s’était tenue les 23 avril et 7 mai 2017. La question se pose à nouveau : quand aura lieu l’élection présidentielle de 2022 ? Le Ministère de l’Intérieur, en charge des élections, n’a pas encore communiqué sur le sujet, mais le choix est limité. Les délais sont, en effet, strictement encadrés par la Constitution." 

"Quand pourraient avoir lieu le premier et le second tour de la prochaine élection présidentielle, au printemps 2022 ? Les bornes sont connues, mais le choix précis des dates pourrait s’avérer compliqué. Le constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier s’est intéressé à la question."
Jean-Philippe Derosier, né en 1980, est un juriste français, spécialiste de droit constitutionnel. Il est professeur de droit public à l'Université de Lille et membre de l'Institut Universitaire de France.)

"L’article 7 (de la Constitution du 4 octobre 1958) impose que l’élection ait lieu au moins 20 jours et 35 jours au plus avant l’expiration des pouvoirs du président de la République en exercice. Un deuxième tour, s’il est nécessaire, intervient toujours quatorze jours après le premier, toujours selon la Constitution. Le mandat d’Emmanuel Macron devant s’achever à la fin de la journée du 13 mai, cette arithmétique constitutionnelle ne laisse le choix qu’à deux binômes de dimanches : les 10 et 24 avril, ou bien le 17 avril et 1er mai 2022." [ www.publicsenat.fr ]

Dans les Hauts-de-France, l
a liste LREM comporte effectivement cinq ministres, Laurent Pietraszewski, Gérald Darmanin, Éric Dupond-Moretti (Garde des Sceaux), Agnès Pannier-Runacher et Alain Griset. Pour le député du RN Sébastien CHENU (ancien UMP), les sondages qui font état de la stagnation de la liste malgré ce casting montrent que "les gens ont les yeux ouverts". "Eric Dupont-Moretti vient le weekend insulter les électeurs du Rassemblement National", a critiqué Sébastien Chenu. "Il a l’insulte à la bouche : nous sommes des fascistes,  nous sommes une menace pour la démocratie... Qu’il s’occupe de parler de notre région ! Quelles sont ses solutions ?", a-t-il demandé.

Le Garde des Sceaux, alias "Acquittador", Ministre qui se fait applaudir par les détenus, arrogant, agressif, ne cesse de stigmatiser le RN, et accuse le RN de Marine LE PEN d'être un parti non républicain, anti démocratique, bref un ennemi de la République, de plus il se trouve face à des adversaires politiques et non des ennemis, comme le disait l'ancien Maire de Bordeaux "en politique, on a des adversaires et non pas des ennemis". 
« Tout ce que porte Marine Le Peste, Marine Le Pen, je l’exècre », avait-il lancé,

Le Ministre de la Justice, qui porte les élections pour LREM dans le Pas-de-Calais (mais pas au niveau de la région) déclare :"Je ne veux pas chasser sur les terres du RN, je veux chasser le RN", et "ces terres méritent bien mieux que ce que nous propose le Front national, qui est le contraire de l'idée que je me fais de la démocratie".

    Rechercher

  •  
  •