A C T U A L I T E S
  21-06-2021  RÉSULTATS DES ÉLECTIONS RÉGIONALES 1ER TOUR 20 JUIN 2021 EN FRANCE
  
             

LR crée la surprise dans l'ensemble du pays loin devant le RN qui est en perte de vitesse. Pour LaRem, le Parti Présidentiel c'est la déroute. Les cinq Ministres de la majorité gouvernementales dans les Hauts-de-France sont battus... Si le LR se relève, le PS reprend du poil de la bête...
Il faut noter que LaRem n'a remporté aucune région et que ce parti encore jeune, quelque peu virtuel, n'a pas su s'imposer et séduire les Français, malgré une majorité de députés LaRem à l'Assemblée Nationale.

"Les Républicains semblent avoir nettement distancé leurs adversaires lors du premier tour des élections régionales qui s'est tenu ce dimanche 20 juin 2021. Crédité de 29% sur l'ensemble de la France, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions/Radio France/LCP, le parti de Vaugirard arrive très loin devant le Rassemblement national, donné deuxième à 18,5%, dans un mouchoir avec le Parti socialiste (18%)."

"Derrière, Europe Écologie-Les Verts plafonne à 12%, juste devant La République en marche et le MoDem à 10%, et la France Insoumise qui ferme la marche avec 10%." 

"Tendance identique d'après l'institut Ifop, partenaire du
 Figaro et de TF1/LCI, qui place la droite à 28,7%, et le Rassemblement national à 18,9%. Le bloc «gauche et écologistes», qui cumule les scores du PS, d'EELV, du PCF et de LFI, obtient au total 34,4% des suffrages, tandis que LREM et le MoDem sont là encore crédités d'une dizaine de points (11,5%).
Si ces chiffres se confirment, ils traduiront d'abord qu'une très importante «prime aux sortants» se dessine, notamment pour LR qui détient huit régions depuis 2015. Ils prouveraient aussi que le parti de Marine Le Pen peine à convertir ses bons résultats présidentiels aux scrutins intermédiaires. Tandis que le camp d'Emmanuel Macron confirmerait quant à lui son incapacité totale à s'implanter dans les territoires."
[www.lefigaro.fr ] 

La gauche bénéficie de la prime au sortant. Malgré les annonces de bérézina 
dans les sondages depuis plusieurs semaines, les partis de gauche ont le sourire, dimanche 20 juin, au soir du premier tour des élections régionales. Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, le Parti socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et La France insoumise ont obtenu à eux trois 34,2% des voix au niveau national. Des résultats meilleurs que prévu. 
Dans le détail, le Parti socialiste arrive en tête avec 15,8 % devant Europe Ecologie-Les Verts (13,2). Le PS et ses alliés présentait pourtant moins de tête de listes que EELV sur l'ensemble du pays. Les listes de La France insoumise recueillent quant à elles 5,2%. Les socialistes arrivent en tête dans plusieurs de leurs bastions comme en Bretagne, en Occitanie ou en Nouvelle-Aquitaine. En Bourgogne-Franche-Comté, la présidente sortante Marie-Guite Dufay (PS) est aussi à la fête ce soir avec un score plus haut que prévu (26,2%) et surtout, devant Julien Odoul (23,8%), le candidat du Rassemblement National, donné devant elle dans les sondages.
En région PACA, Thierry MARIANI (RN), et ex LR, recueille 35,5 % des voix lors de ce premier tour des régionales en Paca. Il est talonné par Renaud MUSELIER (LR) avec 33 %. Le candidat de la liste de rassemblement social et écologique Jean-Laurent FÉLIZIA est crédité de 15 % des suffrages. Pourtant, le premier secrétaire du PS lui demande de retirer sa liste au second tour. Il a changé d'avis, puisqu'il s'est finalement résolu à se retirer et à voter pour Renaud MUSELIER pour faire barrage au RN, et à Thierry MARIANI. "Je voterai Renaud MUSELIER pour battre Thierry MARIANI et sa triste cohorte", a-t-il insisté, refusant de laisser Marine LE PEN, la Présidente du parti d'Extrême-droite "faire de PACA le marchepied de ses funestes ambitions" présidentielles.
 
Nadine MORANO, députée européenne LR, était l’invitée de Laurence Ferrari dans la matinale de CNEWS ce mardi 22 juin 2021. Invitée sur la chaîne CNEWS, interrogée sur le premier tour des élections régionales, marqué par une abstention record et la désillusion pour LREM, la Députée Européenne LR, Nadine MORANO a souligné que ce scrutin a été un «un désastre en terme de participation» mais qu’il constituait surtout une «véritable gifle pour le pouvoir en place, qui fait un score extrêmement bas».

    Rechercher

  •  
  •