A C T U A L I T E S
  23-07-2012  ARBORICULTURE et ENVIRONNEMENT : Lutte contre 2 insectes parasites nuisibles, la mouche du brou de la noix et le cynips du châtaignier, en GIRONDE

                             
                                        Mouche de la brou de la noix (Ragholetis completa Cressson)

La mouche du brou de la noix est un insecte Arthropode de l’ordre des diptères d’une taille d’environ 6 millimètres. De son nom latin zoologique (Ragholetis completa Cresson), cet insecte est originaire de l'Amérique du Nord. En Europe, elle est présente en Italie, en Allemagne, en Slovénie, en Suisse mais aussi depuis peu en France où elle s'est installée.
En France on la trouve ainsi sur les noyers en production, chez les particuliers et aussi dans les collectivités sur les arbres des espaces verts, notamment dans les parcs.
Il est bon de rappeler que le "brou" correspond à l'enveloppe verte, coriace de la noix, comme d'autres fruits
tels que la noisette, l'amande...

La mouche du brou de la noix est un organisme réglementé de lutte obligatoire (Arrêtés du 31 juillet 2000 établissant la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits végétaux et autres objets soumis à des mesures de lutte obligatoire, Arrêté Ministériel du 9 juillet 2003 définissant les modalités de lutte contre la mouche du brou de la noix, Arrêté ministériel du 24 mai 2006 relatif aux exigences sanitaires des végétaux, produits végétaux et autres objets).

Les fruits attaqués sont marqués par des piqûres de ponte qui forment des ponctuations brunes. Les dégâts sont liés au développement de la larve dans le mésocarpe. Celui-ci est ramolli, humide et noir. Les symptômes pouvent être confondus de l’extérieur avec celui de la bactériose dû à l’agent pathogène Xanthomona arboricola pv. juglandis.

Le vol des adultes a généralement lieu du début du mois de juillet au début du mois de septembre suivant les régions. Il peut être suivi et limité grâce à la mise en place de pièges à phéromones sexuelles spécifiques. Les œufs pondus (300 à 400 en moyenne répartis sur une vingtaine de fruits) éclosent en moins de 10 jours en général et les larves se développent dans le brou de la noix durant 3 à 5 semaines. Une fois le développement larvaire effectué, les larves se laissent tomber au sol et s’enterrent à quelques centimètres de la surface sous l’arbre pour passer l’hiver sous forme de pupe.

Cet insecte figure sur la liste des organismes nuisibles pour lesquels la lutte est obligatoire dans les communes reconnues contaminées et limitrophes, c'est-à-dire dont les vergers risquent à leur tour d'être touchés.

L'arrêté préfectoral du 23 juillet 2012 organisant la lutte contre la mouche du brou de la noix dans le département de la Gironde.

                                                 Arrêté


    
                     
                                        Le cynips du châtaignier (Dryocosmus kuriphilus) adulte

Le cynips du châtaignier  (Dryocosmus kuriphilus), appelé aussi
Chalcide du châtaignier, est un micro-
insecte Hyménoptère ravageur et parasite majeur du châtaignier, et de 3mm de long.
"Originaire de Chine, il est apparu en 1940 au Japon et en Corée, en 1974 aux États-Unis et seulement en 2002 pour la première fois en Europe. L'espèce a été repérée en Italie, d'abord dans la région de Coni (Cuneo) dans le Piémont puis en Ligurie, en Émilie-Romagne et en Toscane puis en 2005 en Slovénie et en 2007 dans le sud de la France (Saint-Dalmas-le-Selvage et Valdeblore dans les Alpes-Maritimes) où il a été rapidement éradiqué en brûlant les arbres infestés.
Au printemps 2010, le cynips est repéré pour la première fois en Ardèche, la principale zone de production française." (Wikipedia)
La femelle cynips, ressemble à une petite guêpe de 2,5 mm de long.

L'arrêté préfectoral du 23 juillet 2012 organisant la lutte contre le cynips du châtaignier dans le département de la Gironde.

                                                 
Arrêté

    Rechercher

  •  
  •