A C T U A L I T E S
  02-02-2014  SOCIÉTÉ : La MANIF POUR TOUS est donc redescendue dans la rue en ce dimanche 02 février 2014, à PARIS et à LYON

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
   
   
            
                       Une véritable marée humaine, de bleu et de rose, qui a déferlé dans Paris...ce dimanche 02 février 2014



                 
                                  
            
    

80.000 manifestants à Paris, 500.000 selon les organisateurs, et pas que des cathos intégristes ou l’extrême droite comme Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur, et même certains responsables socialistes, l’auraient souhaité…
A Lyon, troisième ville de France, après Marseille, ils étaient 20 000 selon la Police et 40 000 selon les organisateurs. Des chiffres toujours en décalage entre ceux de la Police et ceux des organisateurs...
Les manifestants sont venus de toutes les régions de France, avec l'unique but : défendre la Famille, qui a subi une attaque en règle ! 

A Paris, le cortège des manifestants, adhérents, sympathisants, de toutes classes, de toute confessions religieuses, de toute tendance politique (des Français de gauche comme de droite), de tout âge, des enfants,
des jeunes, des parents , des grands-parents, etc....tout ce cortège parisien s’est élancé finalement de la place de l’École-militaire, dimanche 2 février à 13 h, et s’est achevé place Denfert-Rochereau, mais dans la dignité, la paix et le calme. Un accord avait été trouvé avec la préfecture de police le vendredi 31 janvier...




"La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et pacifique qui, au-delà des sensibilités religieuses, partisanes et sexuelles, dépasse toutes les diversités pour préserver l’unité paritaire de la filiation humaine garantie par le droit français dans le mariage civil.
 

La Manif  Pour Tous condamne tout acte violent, toute expression d'homophobie ou d'intolérance quelle qu'en soit la forme. 

Elle dénonce toute personne ou organisation qui détournerait son nom, son logo ou l'image de ses dirigeants ou porte-parole."
 



C’est une manifestation d’avertissement », avait tenu une nouvelle fois à rappeler Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour tous. " Nous sommes en dehors de tout processus parlementaire donc le climat est nécessairement dépassionné. Nous montrerons notre détermination paisible à ne rien lâcher face aux menaces qui pèsent sur les familles, lieu de protection des plus faibles ".
La "Manif pour tous", apolitique, n'est en aucun cas un mouvement factieux et extrémiste comme ont voulu l'affirmer certains Ministres, en essayant de tromper les citoyens Français.Comment Manuel Valls peut-il affirmer que c'est grâce aux forces de l'ordre que la manifestation s'est déroulée pacifiquement ! La "Manif pour tous" avait d'une part son service d'ordre, et tous les manifestants descendus dans la rue ne sont pas des fascistes ou des violents ou des voyous, mais simplement des catholiques... 
 
La Manif pour tous s'est fortement mobilisée ce 02 février 2014, soit huit mois après celle contre le mariage
homosexuel, une loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, qui avait été promulguée le 17 mai 2013,
par le Président Hollande, selon le Journal officiel.
Un loi qui il faut le souligner, sera passée en force, volontairement et très rapidement votée par le Parlement, oui mais sans consensus, sans préalable, sans discussion, sans consultation du peuple, autrement dit le recours au référendum populaire, que le peuple Français aurait souhaité, face à une réforme sociétale
sur la Famille, d'une telle importance !...

Quelle est donc la raison fondamentale pour laquelle les manifestants sont venus à Paris et descendre dans la rue ? Avant tout, défendre la FAMILLE ! La Famille victime d'une "familiphobie gouvernementale".
Se mobiliser aussi contre la GPA, la PMA et la "théorie du genre"...et son ABCD de l'égalité, une expérimentation menée et portée conjointement par le Ministère de l'Education nationale et le Ministre des Droits des femmes, en partenariat avec le Centre national de documentation pédagogique (CNDP), ceci dans 600 écoles en France et dix académies : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen, Toulouse. A cet égard, enseignants, parents, élèves, étaient-ils suffisamment
informés, consultés, sur cette question, un peu évoquée du bout des lèvres ? Ce qui explique peut-être que certains parents aient été inquiets vis-à-vis de cet ABCD de l'égalité ? Le journal La Croix nous explique ce que dit l'ABCD de l'égalité... 
Mais que signifient donc ces termes de GPA et de PMA, un peu barbares ? GPA=Gestation Pour Autrui et PMA = Procréation Médicalement Assistée.
GPA, PMA, quelles différences ?   

En fait, c'est à partir du jour de la proclamation de cette loi que c'est la société familiale, qui a été détruite, démolie, cassée, en particulier une des valeurs traditionnelles et par dessus tout une valeur capitale, fondamentale, biologique, génétique, la FAMILLE, mais aussi la filiation, le droit de l'enfant à disposer d'un PËRE et d'une MÈRE, bref la Famille traditionnelle. Et dans ce Gouvernement, deux Ministères concernés
auront largement contribué à détruire la notion de Famille, celui du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, avec la Ministre déléguée auprés de la Ministre de la Santé, chargée de la famille, Mme Dominique
Bertinotti
, sans oublier Mme Christiane Taubira, Ministre de la Justice, avec sa loi dite Taubira.
La politique sociétale conduite par François Hollande et son gouvernement n'est pas évidemment du goût de l'Association "La Manif pour tous", de l'opposition, mais aussi du Clergé (le cardinal Philippe Barbarin , Archevêque de Lyon), des cathos et chrétiens ou non croyants de France, et il faut ajouter tout de même
que certains parlementaires socialistes avaient manifesté leur opposition à cette loi sur le mariage pour tous. Pourquoi le Député socialiste Jérôme Lambert, a-t-il soutenu à nouveau cette manifestation ?


Des manifestants qui sont venus très nombreux, calmes, pacifiques, sereins, non réactionnaires, non intégristes, non radicalisés, non anti-républicains, non antisémites, non racistes, non homophobes, de toutes régions , de tous les horizons (des français de gauche, de droite, du centre), même des Musulmans...

Parmi les manifestants, on a noté la présence de Christine Boutin, ex-Présidente du parti Chrétien
Démocrate, des Députés UMP comme Philippe Gosselin, Claude Goasguen, Henri Guaino, Jean-Frédéric Poisson, Hervé Mariton. Tous auront eu le courage politique de défiler auprés de leurs électeurs...
La présence aussi de la jeune Député du FN , Marion Maréchal Le Pen. Anne Hidalgo, 1ère Adjointe à la
Mairie de Paris, et candidate à cette même Mairie, a déclaré sur la chaîne de tv BFMTV , qu'il y avait beaucoup
trop de personnalités de droite dans la manif pour tous ! Mais est-elle de mauvaise foi ou ne sait-elle plus compter ? Aux images tv on a aperçu seulement quelques personnalités UMP ?
On peut s'étonner du petit nombre de personnalités de l'opposition, en particulier de l'UMP, alors qu'ils furent beaucoup plus nombreux, lors du 24 mars et du 26 mai 2013. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'ils désapprouvent  ou désavouent cette manif pour tous, bien au contraire, puisque beaucoup avait apporté leur soutien inconditionnel à ce mouvement revendicatif mais pacifique de "La Manif pour tous" !
"Arrêtez de nous traiter d'intégristes", s'est insurgé Christine Boutin... "Le peuple de France est en train de se lever", a-t-elle ajouté. "C'est une manif contre la politique familiale", a déclaré le Député UMP, Philippe Gosselin.
"Le gouvernement joue avec le feu", a déclaré le Député UMP, Claude Goasguen
"Je suis venu pour partager l'amour et non pour partager la haine", a souligné Henri Guaino, à l'occasion de sa participation à cette manif.

Le Ministre de l'Intérieur Manuel Valls, déclarait récemment : "La société est tourmentée". Mais on ne peut que constater et s'étonner que c'est votre politique familiale gouvernementale Monsieur le Ministre qui est responsable de cette tourmente ! En fait la loi sur le mariage pour tous a littéralement remis en cause les institutions, les valeurs de notre République, entre autres la Famille, et les Ministères concernés ont joué à
l'apprenti sorcier...
"Qu'on se le dise, la gauche aime la famille", la famille n'est pas l'apanage de la droite", a déclaré le Ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici. Quand on entend de tels propos, on ne peut qu'avoir un sentiment de révolte et de colère ! Prétendre que la gauche aime la famille, alors qu'elle l'a littéralement cassée, détruite, divisée, en créant cette loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, c'est scandaleux et mensonger, et se moquer des Français ! La Famille n'appartient pas qu'à la droite mais c'est une évidence, la Famille appartient à n'importe quel Français, qu'il soit de gauche ou de droite, de plus la Famille n'appartient à personne, chacun ayant son mot à dire !
Non Mr le Sénateur David Assouline, "ce qui s'est exprimé dimanche 2 février , ce n'est aucunement une vision très rétrograde de la famille. Il est complètement faux de dire qu'il n'y a plus de modèle unique et traditionnel de la famille. et des modèles. Dans ce monde où nous vivons, dans notre société traditionnelle,
universelle, il y a simplement une seule Famille, composée d'un papa (père), d'une maman (mère), et d'un ou plusieurs enfants...
 
On a envie de déclarer haut et fort : "Touche pas à ma Famille !"

On peut dire que cette France du Président Hollande n'aura pas été réconciliée, rassemblée et apaisée, mais au contraire divisée, fracturée, et aura subi un clivage encore plus important entre les Français.
La manifestation s'est terminée dans le calme, la paix et la dignité et sans incident, ce qui démontre le caractère très pacifique de ce rassemblement. Ce dimanche 02 février 2014, la haine et la violence étaient
bannies et écartées !

Savoir si le gouvernement recule sur la famille, ou si "la Manif pour tous" a gagné une bataille après ce dimanche 2 février 2014, ce n'est pas cela dont il est question , mais plutôt l'attachement acharné des Français à défendre et à protéger la FAMILLE !
Au milieu de tout cela, Mme la Ministre de la Justice (coucou, je reviens...), affirme : "Le projet de loi sur la famille va bien sûr revenir, je ne suis pas inquiète ". De telles déclarations montrent bien l'intention délibérée qu'a la Ministre de la Justice à combattre et continuer à casser la Famille...et de concert avec Mme
Bertinotti. Et quand le Président de l'UMP à l'Assemblée Nationale, le Député Christian Jacob ne croit pas aux
propos rassurants de Manuel Valls, affirmant : "le gouvernement s'opposera à des amendements parlementaires" sur la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA) lors de l'examen du projet de loi sur la famille, il y a lieu singulièrement d'approuver, car le peuple Français n'a plus confiance et n'accorde plus de crédit à un Gouvernement qui un jour fait un pas en avant et le lendemain un pas en arrière, en se demandant si le bateau "France" a un réel commandant de bord à la barre, et les
Français ne sont pas dupes !
Le député de Paris, Bernard Debré, à propos de Manuel Valls. "Pourquoi est-ce le Ministre de l'Intérieur qui s'exprime sur le sujet de la PMA et non pas la Ministre de la Famille? Faut-il le croire? Certainement pas!", affirme l'élu, qui s'interroge également sur une éventuelle atteinte à la démocratie : "Le gouvernement socialiste s'opposera à un amendement. Signifie-t-il qu'il dénie désormais ce droit au Parlement ?", demande l'élu.
Christian Estrosi (UMP) a accusé  le gouvernement de gouverner «contre le peuple», tout en approuvant le retrait de la réforme sur la famille. "Avec les socialistes, rien n’est jamais fini". "On va de mensonges en mensonges" et "une partie de la majorité n’accepte pas cette reculade de plus".
Pour le responsable d’opposition, "le politique doit tout faire pour qu’il y ait du dialogue, de la compréhension et pas des confrontations". Or "le gouvernement visiblement a voulu aller dans la provocation jusqu’à l’extrême pour envoyer les gens dans la rue, espérant sans doute que ça se passe mal dans la rue et qu’il y ait des violences pour pouvoir dire: regardez cette droite dure, extrême..."
Pour le député Nicolas Dupont-Aignan, "la gauche dit tout et son contraire sur la PMA et la GPA qui ont toujours été le véritable enjeu de la loi Taubira". "Tandis que le gouvernement rame, promettant qu'il ne mettra pas sur la table ces mesures irresponsables, les parlementaires socialistes laissent entendre le contraire, ajoutant la cacophonie à la confusion", dénonce le président de Debout la République. 
Mesdames Taubira, Vallaud-Belkacem, Bertinotti, de grâce, arrêtez-donc le massacre de la Famille !
Les cafouillages, les cacophonies, les désaccords, les improvisations, les contradictions, les ambiguïtés, l'amateurisme... de ce Gouvernement, les Français en ont ras-le-bol ! ce qu'ils veulent c'est le travail, les emplois, sortir de la pauvreté et de la précarité pour bon nombre, réduire les impôts, une reprise économique et sociale, le redressement de ce pays atteint d'une grave crise, le pouvoir d'achat, et surtout la sécurité et la paix ! Franchement, il y a bien d'autres urgences prioritaires qui intéressent les Français dans notre pays !

"La décision du gouvernement de ne pas présenter cette année son texte sur la famille, après les manifestations dimanche 2 février de " La manif pour tous ", est " une première victoire pour les enfants et pour les familles ", a souligné la présidente du collectif, Ludovine de la Rochère, tout en estimant que " le compte n'y est pas ". [ Journal La Croix]

"Ces centaines de milliers de citoyens ont des raisons de continuer de descendre dans la rue. Le gouvernement veut « déconstruire » la famille. Pourtant elle est la cellule de base de la société. Mais il n’y voit qu’un lieu d’oppression et de déterminisme social. Depuis que ce gouvernement est au pouvoir, pas une loi n’a été votée, pas une mesure n’a été adoptée qui soutienne les familles, à commencer par les plus pauvres d’entre elles » selon Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous.

La "Manif pour tous" a réclamé "une suspension immédiate" de l'ABCD de l'égalité, et demandé également que le gouvernement s'engage à l'abandon  "ferme et définitif " de tout projet concernant la PMA et la GPA.

La Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, ratifiée par la France, reconnaît aux parents la liberté du choix dans l’éducation de leurs enfants : " Art. 26-3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants ".

                 

                               


                                                                     

    Rechercher

  •  
  •