A C T U A L I T E S
  01-01-2014  ÉDUCATION et VIE SCOLAIRE : La réforme des RYTHMES SCOLAIRES
                      

                                                                 

Le Ministre de l'Education Nationale Vincent Peillon, s'est félicité au Congrès des Maires de France de "l'engagement des élus" pour l'application de la réforme des rythmes scolaires.
Encore une réforme, qui semble-t-il fait couler beaucoup d'encre !
En effet, cette réforme des rythmes scolaires parfois coince et passe mal. Selon le quotidien national LA CROIX,
"Six mois après la mise en application des nouveaux rythmes scolaires dans environ 20 % des écoles primaires, les professeurs expriment une nette insatisfaction à l’égard de cette réforme, qui a été largement contestée et doit être généralisée à la rentrée prochaine." 
"C’est la conclusion d’une enquête réalisée en ligne, entre le 20 janvier et le 10 février, par le SNUipp auprès de plus 3500 enseignants déjà passés à la semaine des quatre jours et demi.
Enseignants et syndicats critiquent la réforme des rythmes scolaires testée depuis la rentrée 2013 dans plusieurs écoles, qui marque le retour de la semaine de 4,5 jours..."

"Alors que se prépare la généralisation de la réforme des rythmes scolaires, à la rentrée prochaine, le SNUipp réclame notamment une plus large prise en compte du point de vue des conseils d’école, qui selon lui devraient pouvoir, sur la base de dérogations, expérimenter d’autres organisations de la semaine (par exemple, cinq matinées et trois après-midi d’école)."
"Selon le Ministère de l’éducation, 88 % des quelques 19 000 communes devant passer aux nouveaux rythmes à la rentrée prochaine se déclarent prêtes et ont communiqué leur projet d’organisation. Cependant, 6 % rencontrent des difficultés réelles et 5,6 % ont refusé par principe de le faire." 12/2/14 - 13 H 06 Denis Peiron,
journaliste au journal LA CROIX.

Selon le quotidien national LIBÉRATION, les instits sont mécontents de la réforme des rythmes scolaires :
"Les professeurs des écoles sont en général «mécontents» de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires, selon une enquête publiée mercredi par leur premier syndicat, le Snuipp-FSU, qui demande la suspension de la généralisation de la réforme et une réécriture du décret. La réforme des rythmes, qui marque le retour à la semaine de 4,5 jours en primaire, est effective depuis cinq mois dans 17% des communes et doit s’appliquer partout ailleurs à la rentrée 2014.
Le Snuiipp-FSU a lancé un questionnaire et analysé les réponses de 3 568 enseignants dont l’école applique la semaine de 4,5 jours depuis septembre 2013, et celles de 3 906 écoles parmi les 39 000 qui doivent l’appliquer à la rentrée 2014.

En résumé, selon ce que l'on entend, l'embauche du personnel destiné aux activités périscolaires ne se fait pas sans problèmes, surtout dans les communes rurales et petites, le corps enseignant n'est pas particulièrement satisfait, et enfin ce sont des parents qui se plaignent de ce changement de rythme  avec l'adoption de cette semaine des 4,5 jours qui ne leur parait pas idéale, les enfants ressentant de la fatigue, à la fin de la semaine.

 
La réforme des rythmes scolaires à l'école primaire : (http://www.ac-bordeaux.fr/ia33/)

  • Le dossier de presse
  • Le guide pratique d'accompagnement des élus
  • Le document d'information à destination des familles
  • La circulaire parue au B.O.  n°6 du 07/02/2013
  • Tout savoir sur la réforme des rythmes scolaires à l'école primaire
  • Liste des 72 communes qui mettront en œuvre la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013
  • carte géographique de la mise en oeuvre des rythmes scolaires de la Gironde
  • Répertoire des ressources mobilisables en Gironde
  • Comité consultatif du 05 septembre 2013


  • Mise en oeuvre des rythmes scolaires à la rentrée 2014 :( http://www.ac-bordeaux.fr/ia33/)

     Document de présentation de la DSDEN de la Gironde
     Document de présentation de la CAF de la Gironde

    Tout savoir sur les rythmes scolaires : la réforme des rythmes à l'école primaire, les grandes étapes de sa mise en œuvre, le projet éducatif territorial, le fonds spécifique d'aide aux communes, etc... 
                 



                                    http://www.education.gouv.fr/pid29074/rythmes-scolaires.html


    Dans notre canton de Podensac, notre CdC de Podensac, 6 communes ont opté et ont mis en œuvre
    la réforme pour le rentrée 2013 (Barsac, Budos, Cérons, Podensac, Pujols-sur-Ciron, Saint-Michel-de Rieufret) et les 7 autres communes pour une mise en œuvre à la rentrée scolaire 2014 (Arbanats, Guillos, Illats, Landiras, Portets, Preignac, et Virelade).           


      Rechercher

    •  
    •