A C T U A L I T E S
  01-10-2012  SANTÉ et PRÉVENTION : OCTOBRE ROSE 2012 , une campagne de prévention qui concerne toutes les femmes
   
  
         
 
    
   
                                                      
" L’opération Octobre 2012 incite les Français à poursuivre la mobilisation contre le cancer du sein, premier cancer chez la femme en nombre de nouveaux cas et de mortalité. Pourtant, détecté à un stade précoce, il peut non seulement être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs. Actuellement, malgré les progrès réalisés dans les traitements, le dépistage constitue toujours l’une des armes les plus efficaces de la lutte contre le cancer du sein.

C’est pourquoi, cette année encore, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et l’Institut national du cancer (INCa), en partenariat avec l’Assurance maladie (Cnamts), la Mutualité sociale agricole (MSA) et le Régime social des indépendants (RSI), lancent le mois national de mobilisation Octobre Rose : un dispositif d’information et de communication destiné à inciter toutes les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Ce programme permet aux femmes de bénéficier tous les deux ans d’un dépistage de qualité pris en charge à 100% par l’Assurance maladie, sans avance de frais.

Pour interpeller toutes les femmes, les pouvoirs publics lancent cette année encore de nouvelles actions de sensibilisation via l’interpellation : " Vérifiez de quand date votre dernière mammographie. A partir de 50 ans, c’est tous les deux ans. "

                                           Octobre rose 2012 :

                  "Se mobiliser pour le dépistage du cancer du sein"

"En France, le cancer du sein est toujours le premier cancer chez la femme en nombre de nouveaux cas, 53 000 et de mortalité 11 500  en 2011. Pourtant, détecté à un stade précoce, il peut non seulement être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs. Actuellement, malgré les progrès réalisés dans les traitements, le dépistage constitue toujours l'une des armes les plus efficaces de la lutte contre le cancer du sein.

Aujourd'hui, une femme sur trois ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement. Et c’est une femme toutes les heures qui décède du cancer du sein en France.

En 2011, plus de 2.400.000 femmes de 50 à 74 ans ont réalisé une mammographie dans le cadre du programme de dépistage organisé, soit 52,7% de la population cible, en Gironde 57 % (source AGIDECA) auxquelles s'ajoutent 10% de femmes de la même tranche d'âge se faisant dépister de manière individuelle.

Ainsi, globalement, seules 63% des femmes se font dépister régulièrement. Il existe donc encore des freins liés à des facteurs psychologiques, économiques ou géographiques.

 

Octobre Rose, une campagne d'information et de communication destiné à inciter toutes les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Ce programme permet aux femmes de bénéficier tous les deux ans d'un dépistage de qualité pris en charge à 100% par l'Assurance maladie, sans avance de frais. (AGIDECA : 05 56 29 14 60)

Le dépistage organisé par mammographie constitue l'un des meilleurs moyens d'agir face au cancer du sein. En 2009, il a permis de découvrir près de 15.000 cancers du sein. De plus, on estime à 9% le nombre de cancers dépistés grâce à la seconde lecture comprise dans le programme de dépistage organisé.

« Des Villes en Rose » illuminées ou décorées pour  rappeler à toutes les femmes que le dépistage précoce du cancer du sein est la clé pour gagner la bataille contre le premier cancer féminin et sauver ainsi des milliers de vies."

www.comitefeminingironde.com

Tél : 05 56 02 17 77

Au sein de la Communauté de Communes du Canton de Podensac, outre la commune de PODENSAC, chef-lieu du
Canton, les communes de BARSAC, ILLATS,PUJOLS-SUR-CIRON, et SAINT-MICHEL DE RIEUFRET, participent à
cette campagne de prévention du cancer du sein, depuis 2003.

    Rechercher

  •  
  •