A C T U A L I T E S
  10-12-2012  SOCIÉTÉ : LA PAUVRETÉ en FRANCE, un phénomène sociétal en recrudescence

  
                                                  
La pauvreté gagne du terrain en France.L'observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale dresse une situation préoccupante sur la pauvreté en France. Elle augmente depuis les années 2000. Le taux de pauvreté s'élevait à 13,5% de la population en 2009. Les "nouveaux pauvres" sont étudiants, parents célibataires, travailleurs précaires ou retraités. Il ne faut pas oublier les vagabonds et S.D.F...

L'intensité de la pauvreté est de plus en plus forte. C'est une des conclusions de l'étude annuelle du Secours
catholique sur la pauvreté
, qui se penche cette année sur l'évolution de celle-ci en dix ans.
Le nombre de personnes sous le seuil de pauvreté – correspondant à 60 % du niveau de vie médian, soit 964 euros – a augmenté de près de 10 % en dix ans selon l'Insee, atteignant le chiffre de 8 millions. Les personnes en situation de très grande pauvreté, soit 40 % du niveau de vie médian, étaient un peu plus de 2 millions en France en 2009.

La conférence nationale de lutte contre la pauvreté et les exclusions sociales s'ouvre ce lundi 10 décembre 2012.
Elle dure deux jours et doit aboutir à un "plan quinquennal" de lutte contre les exclusions.

Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé et le Ministère des Personnes Handicapées et de la lutte contre l'exclusion ont remis au Parlement un rapport sur l'évolution de la pauvreté en France :

http://guillos.fr/upload/actualites/rapport%20du%20gouvernement%20sur%20la%20pauvrete%20en%20france%20decembre%202012.pdf

La Ministre des Affaires sociales et de la Santé,  Marisol Touraine, a donné lundi à Paris le coup d'envoi de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté, soulignant l'engagement du gouvernement "non seulement de la combattre, mais aussi de la faire reculer".
"Il est temps, plus que temps, de dire non à banalisation de la pauvreté", a assuré Mme Touraine, en ouvrant cette conférence au palais d'Iéna, siège du Conseil économique, social et environnemental (Cese), à Paris.

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui participait à la conférence,  a annoncé mardi 11/12/2012 une revalorisation de 10% sur cinq ans du Revenu de solidarité active (RSA), avec une première hausse dès septembre 2013, en plus de l'indexation annuelle sur l'inflation.

Une personne en situation de pauvreté ne dispose pas des ressources matérielles suffisantes (manque d'argent) et vit dans des conditions qui ne lui permettent pas d'exister dignement selon les droits légitimes et vitaux de la personne humaine et qui la condamnent à survivre péniblement au jour le jour.

Un Français sur deux se considère aujourd'hui comme pauvre ou en passe de le devenir, selon un sondage publié il y a quelques jours. Dix chiffres qui illustrent l'ampleur du phénomène :
    
1) 8,6 millions de Français vivent avec moins de 964 euros par mois
2) Un enfant sur cinq est pauvre
3) Plus de 2 millions de travailleurs pauvres
4)3,6 millions le nombre de personnes mal logées
5)Plus d'un ménage sur cinq souffre du froid
6)Un français sur cinq renonce à se soigner  
7)6,3 millions de personnes couvertes par les minima sociaux
8)Des milliards d'euros de prestations sociales non réclamés
9)293 millions de repas distribués
10)765.000 ménages surendettés.

En France, un individu peut être considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 803 ou 964 euros (données 2010) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian. Le revenu pris en compte est le revenu dit "disponible" : après impôts et prestations sociales.
En France, les pauvres s'en vont aussi à la campagne. La pauvreté frappe le milieu urbain mais aussi les ruraux. 
Le monde rural est fortement exposé aux risques de précarité.

 

  

 

 


    
                             


                                   

 
                                    http://www.secours-catholique.org/

                                                         
 
                                       
  
                                                                             
                                 http://www.restosducoeur.org/
                     
                              http://www.secourspopulaire.fr/
                                                       

  
                                        
A la veille de la conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, la Croix-Rouge française, qui salue cette initiative, appelle aussi à la vigilance et sur l’urgence de mener de profondes réformes structurelles basées sur la prévention plutôt que la réparation.
"Au moment où la lutte contre la pauvreté et le combat pour l’inclusion sociale reviennent sur le devant de la scène, il me parait salutaire de sortir de la rengaine hivernale et de l’incantation compassionnelle pour tenter de soulever quelques questions à la mesure des enjeux.
D’abord, malgré toutes les propositions des nombreux rapports sur le sujet, malgré une protection sociale parmi les meilleures au monde, malgré tous les dispositifs déjà en place, il faut se rendre à l’évidence : le système ne protège plus contre l’exclusion. Il ne marche pas. Pourquoi un tel dysfonctionnement ? Qui peut répondre aujourd’hui en l’absence de toute évaluation des politiques publiques à partir d’indicateurs précis et pertinents ? Comment s’assurer de ne pas reproduire les mêmes erreurs ?" Lire la suite   
Par le professeur Jean-François Mattei, Président de la Croix-Rouge française. 

 
                                    
           La pauvreté et la misère, évoquées dans le film "THE KID" par le grand et inoubliable Charlie CHAPLIN, alias "Charlot"
  
                              "Le plus grand des maux et le plus pire des crimes, c'est la pauvreté."
                                                                       George Bernard SHAW
 

    Rechercher

  •  
  •