A C T U A L I T E S
  06-11-2018  Le DMP (Dossier Médical Partagé) : un carnet de santé numérique qui conserve et sécurise nos informations de santé

                                               

Le Dossier Médical Partagé est un dossier médical, personnel, informatisé et sécurisé qui accompagne le patient tout au long de sa vie. Il est accessible sur Internet.

Il s'agit d'un véritable carnet de santé toujours accessible et sécurisé. Pour être plus pratique, il est informatisé et le patient en contrôle l'accès. À part le patient, seuls les professionnels de santé autorisés (médecin, infirmier, pharmacien…) peuvent le consulter.

Le Dossier Médical Partagé (DMP) permet aux médecins d'accéder aux informations médicales essentielles du patient :

  • antécédents (maladies, opérations…) ;
  • allergies éventuelles ;
  • médicaments ;
  • comptes-rendus d'hospitalisation et de consultation ;
  • résultats d'examens (radios, analyses biologiques…)

 
Le Dossier Médical Partagé est un outil moderne et performant qui permet d'améliorer la coordination, la qualité et la continuité des soins pour tous grâce à la traçabilité de l'information (l'historique médical est nécessaire au médecin pour la prise en charge du patient), à une meilleure communication médecin/malade, et à la transmission des informations entre professionnels de santé.

Chaque personne bénéficiant d’un régime de sécurité sociale peut disposer d’un Dossier Médical Partagé. Seuls les professionnels de santé autorisés et vous-même pouvez le consulter.
Pour Agnès BUZYN, cet outil est "indispensable à la médecine de demain" : il "doit devenir demain une évidence pour tous les Français, comme l'est devenue la carte Vitale", a déclaré la Ministre de la Santé au moment de lancer la généralisation du DMP, mardi 6 novembre 2018.
Lundi, la ministre de la Santé a invité tous les Français à "se faire ouvrir un DMP". L'objectif est d’ouvrir 40 millions de ces DMP en 5 ans.
"Notre objectif est de faire que dans les deux-trois prochaines années, le DMP devienne une réalité pour tous les assurés sociaux de ce pays et l'ensemble des professionnels de santé", a déclaré Nicolas Revel, le directeur général de l'Assurance maladie. Il est d’ores et déjà possible de créer son carnet en ligne, sur le site dmp.fr, et de télécharger l’appli mobile dédiée. Il est aussi possible d’ouvrir son dossier auprès des établissements de santé et des professionnels, comme les pharmaciesGratuit, ce dossier n’est pas obligatoire, et sa création ou non "n’a pas d’impact sur les remboursements", indique le site dmp.fr.
C
’est l’Assurance maladie qui s’occupe du DMP depuis 2016, et qui en a réalisé une nouvelle mouture (la première date de de 2004 avec l'ancien Ministre de la Santé, Philippe DOUSTE-BLAZY.)
Elle a déjà été expérimentée dans 9 départements depuis fin décembre 2016 :  le Bas-Rhin, la Somme, l'Indre-et-Loire, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne, le Val-de-Marne, les Côtes-d'Armor, le Puy-de-Dôme et le Doubs. Au total, au début de l’été 2018, plus d’1,2 million de DMP étaient déjà ouverts selon l’Assurance maladie.
L’accès au DMP est "hautement sécurisé", assure le site dmp.fr. Seuls les professionnels de santé autorisés, comme votre médecin traitant ou pharmacien, peuvent le consulter, et vous pouvez à tout moment supprimer une autorisation, ou masquer certains documents. Par ailleurs, une "matrice d’habilitation" définit qui peut consulter quoi : "un pédicure podologue ne peut pas accéder à vos comptes rendus d’hospitalisation". À l’hôpital, les secrétariats d’accueil et les agents administratifs ne peuvent pas consulter votre dossier.
Pas d’accès aux données non plus pour l’Assurance maladie, ni la médecine du travail. Les assureurs ou les banques ne peuvent en aucun cas avoir accès au DMP en cas de dossier de crédit par exemple.
Par ailleurs, il est possible de voir qui prend connaissance de son dossier, grâce à un historique des accès. Enfin, il est aussi possible de fermer à tout moment son dossier médical partagé.Comme pour toute donnée en ligne, le risque d’un piratage n’est pas exclu. Les données médicales attirent d’ailleurs de plus en plus les pirates informatiques. Et pour cause : elles sont ensuite facilement revendues. En mars 2015, les serveurs des laboratoires d'analyse biologique Labio ont ainsi été piratés par un groupe de hackeurs, Rex Mundi, qui a ensuite exigé une rançon. 
Regroupant quantité de données médicales en France, le DMP va représenter une cible de choix. Tout l’enjeu pour l’Assurance Maladie sera donc de garantir la meilleure sécurité possible.

Pour plus d'informations :

Le DMP, votre allié santé  (Source ASIP Santé : Espace patient)


Ce service de création du DMP en ligne est disponible uniquement pour les assurés majeurs des régimes suivants : Régime Général, Cavimac, ENIM, MGP, MNH, Solsantis, Harmonie Fonction Publique, CANSSM, LMDE.

Dans le cas contraire :
Votre dossier médical partagé peut être créé en pharmacie ou auprès d’un professionnel de santé équipés d’outils informatiques adaptés. Vous pouvez également créer votre DMP auprès d’un conseiller de votre organisme d’assurance maladie.

Vous avez une question sur le Dossier Médical Partagé (DMP) ?

N’hésitez pas à consulter la FAQ (Foire Aux Questions)


    Rechercher

  •  
  •