A C T U A L I T E S
  01-11-2018  LE MOIS de NOVEMBRE = le MOIS SANS TABAC

          

            
Le tabac tue 78 000 personnes chaque année. Un problème majeur de santé publique qui a poussé Santé publique France à lancer cette année une opération inédite : le « Moi(s) sans tabac », en lien avec le Ministère de la Santé et l'Assurance Maladie. Cet événement, piloté en région par l'Agence régionale de santé (ARS), aura lieu chaque année au mois de novembre.
Le Moi(s) sans tabac est un défi collectif qui vise à inciter et accompagner les fumeurs, via des actions de communication et de prévention, dans une démarche d'arrêt du tabac de 28 jours, délai à compter duquel les chances d'arrêter de fumer définitivement sont 5 fois supérieures qu'au début de la tentative.

Des slogans bien connus, "Fumer tue", "Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage" : ces mentions portées aujourd’hui sur les paquets de cigarettes vendus en France ne témoignent pas d’une révolution médicale mais bien d’un changement de regard, traduit dans la loi. C’est cette évolution rapide qu’Éric Godeau donne à saisir ici, en interrogeant la manière dont cet objet si familier des Français il y a encore peu est devenu, désormais, répulsif pour une part croissante de la population, jusqu’à accéder au statut peu envié de drogue.

L’interdiction, depuis le 1er février 2008, de fumer dans les débits de boissons et de tabac, les discothèques, les hôtels et les restaurants a relancé le débat sur la place du tabac et des fumeurs dans l’espace public. Le tabac est aujourd’hui assimilé à une toxicomanie, une drogue licite ; même les fumeurs impénitents s’accordent pour reconnaître la dangerosité d’une consommation dont ils savent être dépendants. 

Quels sont donc les dangers du TABAC ?

Quels sont les dangers du tabac, avec le site Internet www.doctissimo.fr.
Le tabagisme est responsable de 60 000 morts en France, soit plus d'un décès sur dix. Pour un fumeur sur quatre, l'espérance de vie est réduite en moyenne de 20 ans et se solde par une mort avant 65 ans. Malgré ce triste tableau, les méfaits du tabac sont généralement minimisés par les victimes de la cigarette. Ce qu'il faut savoir.

Tabac santé

Les dangers du tabac : les parties du corps concernées

Révision médicale : Dr Jesus Cardenas, Médecin allergologue, 26 janvier 2016

    Rechercher

  •  
  •