A C T U A L I T E S
  02-05-2013  COMMUNAUTÉ URBAINE de BORDEAUX : le BatCub catamaran, navette fluviale, arrive à BORDEAUX
   
                                                                    

                                                                                                                                                                      
        
                  La navette fluviale BATCUB "L'Hirondelle" [photo Anthony Rojowww.anthonyrojo.canalblog.com
     
Depuis le jeudi 2 mai 2013, un nouveau mode de transport Bordelais vient de voir le jour, qui permet de naviguer sur la Garonne, tout en facilitant la circulation et les échanges entre rive droite et rive gauche :
la navette fluviale baptisée "BATCUB" , un catamaran, bateau qui autorise désormais transports et croisières sur la Garonne (CUB, Keolis, les pilotes de Gens d'Estuaire).
 
Ces navettes catamaran, respectueuses de l'environnement, sont au nombre de 2. Il existe 4 escales en
connexion avec le réseau de transport TBC, 4 minutes de traversée sont nécessaires pour passer d'une rive
à l'autre, au tarif de 1,40 € par voyage et inclus dans les abonnements, avec une capacité de 45 places assises,
2 emplacements fauteuils roulants et 6 vélos. Il existe 2 liaisons directes et rapides, avec des départs toutes les
15 minutes, de 07h à 10h et de 16h à 19h. La vitesse du catamaran est de 11 à 14 nœuds, à propulsion hybride
(moteur diesel-moteur électrique), et sa longueur totale est de 9 mètres.
Avec la même carte d’abonnement TBC, le même tickarte, on peut dorénavant passer du bus au tram, du
tram au " BatCub " et vice-versa.
2 liaisons directes assurées : entre Quinconces et Stalingrad sur la rive droite, toutes les 15 minutes ; et entre Quinconces et Lormont, toutes les 45 minutes de 7h à 10h et de 16h à 19h du lundi au vendredi (+ du lundi au vendredi de 10h à 16h, et samedi et dimanche de 8h30 à 19h, une liaison entre les 4 pontons de la Garonne - Lormont - Les Hangars - Quinconces - Stalingrad, rive droite - toutes les 45 minutes). C'est le même prix qu'un ticket de bus ou de tram (1 euro 40).

Ces navettes fluviales existent déjà depuis huit ans à Nantes.
Elles répondent au nom de "L'hirondelle", un bateau innovant 100% girondin, avec son alter ego le "Gondole",
amarrées dans la rade de Bordeaux, ces deux catamarans construits par une entreprise girondine,
de Gujan-Mestras, sur le Bassin d'Arcachon, célèbre pour la construction des fameuses "pinasses".
"C'est un bateau pas comme les autres. Un catamaran, qui coupe l'eau, ne rebondit pas. Je ne connais pas d'autres bateaux comme celui-là qui peuvent naviguer à 15 noeuds et être 100% autonome toute la journée", a souligné Emmanuel Martin, le patron des chantiers Dubourdieu.
Le matériau utilisé n'est plus le bois de Pin maritime local mais le métal aluminium.

Le BatCub est l’œuvre du nantais ECA-EN, concepteur de la motorisation électrique, et de quatre entreprises girondines : le chantier Dubourdieu ; le constructeur de navires en aluminium CAI ; le cabinet d’architecture
navale Orion ; et le spécialiste des batteries, Saft

Dénommées BatCub, ces navettes fluviales constituent le quatrième maillon du système de transports en commun de la CUB, après les trams, les bus et les vélos VCub. 
La CUB de BORDEAUX espère 200.000 passagers par an. Et franchir la Garonne coûte le prix d'un ticket de
tramway (ou de bus), explique Vincent Feltesse, le Président de la CUB, et Député PS de la Gironde.
Au total, les trois navettes construites auront coûté 2,7 millions d’euros.

    Rechercher

  •  
  •