A C T U A L I T E S
  20-05-2013  SOCIÉTÉ : Aujourd'hui lundi 20 mai, lundi de PENTECÔTE, Journée de Solidarité envers les PERSONNES ÂGÉES

                                        

"Une Journée de Solidarité envers les personnes âgées a été instaurée par la loi du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et handicapées sous l'action du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Cette loi a été votée après la canicule de l'été 2003 qui entraîna la mort d'environ 15 000 personnes. L'aménagement de cette journée de solidarité n'a pas été sans poser de problèmes d'application.
Elle s'inspire d'un financement de la dépendance instauré en
Allemagne en 1994." (Wikipédia)
La journée de solidarité a rapporté l'année dernière près de 2,4 milliards d'euros. Un dispositif consacré à la prise
en charge de la perte d'autonomie.
Elle a vu le jour sous la Présidence de Jacques Chirac, et de son Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin.

"Instaurée par Jean-Pierre Raffarin suite à la canicule de l'été 2003, la Journée de Solidarité a, en près de dix ans d'existence, perdu en lisibilité. Du fait des assouplissements successifs, cette journée fixée initialement le lundi de Pentecôte, est devenue une mesure appliquée à la carte. Ainsi, certains travaillent, d'autres non, certains se voient supprimer un jour de congés ou de RTT pour compenser le maintien du jour férié, quand d'autres se le voient offert... Un système inégal, dénoncent régulièrement les syndicats, qui veulent le réformer afin d'éviter l'écueil d'une journée travaillée non payée."
"Mais le système est également sujet à débat pour ce qui concerne l'usage fait des recettes qu'il génère, soit un peu plus de 2 milliards d'euros par an (2,39 milliards d’euros, en hausse de 2,4 %). Selon la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) qui en a la charge, ce dispositif a ainsi rapporté 18,6 milliards d'euros entre
2004 et 2012." [http://www.metrofrance.com/info/journee-de-solidarite-2-4-milliards-d-euros-pour-les-personnes-agees-ou-handicapees/mmet!7xBUBhgiVzTjs//]

 
La ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l'autonomie Michèle Delaunay a assuré lundi que
les 2,4 milliards d'euros de la journée de solidarité allaient "bien en direction des personnes âgées et des 
Handicapés,"pour financer des "mesures très concrètes, très utiles".
Cette journée de travail non rémunérée, qui correspond au lundi de Pentecôte pour 20% des salariés, "rapporte 2,4 milliards par an qui vont, et je m'y engage, bien en direction des personnes âgées et des handicapés", a-t-elle réaffirmé, sur RFI.
"Je le garantis, l'argent va bien en totalité en direction des personnes âgées et des personnes handicapées. Et pour des actions qui comptent", a-t-elle déclaré.


                                             
                                   Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des Personnes Âgées et de l'Autonomie
  
Interrogée sur une éventuelle extension aux artisans et professions libérales, Mme Delaunay a répondu que cela
était "effectivement envisagé". "Le vieillissement et le risque d'autonomie me parait universel, la contribution
me parait devoir l'être"
, a-t-elle dit, tout en précisant que ce n'était "aucunement décidé ni arbitré".

Cette journée de travail non rémunérée avait initialement été fixée au lundi de Pentecôte mais est depuis 2008 organisée "à la carte", certaines entreprises supprimant un jour de congés ou de RTT et d'autres l'offrant à leurs salariés.
 



La Ministre en visite dans une Maison de Retraite à BORDEAUX

    Rechercher

  •  
  •