A C T U A L I T E S
  14-07-2019  FÊTE NATIONALE : le traditionnel défilé militaire aura lieu le DIMANCHE 14 JUILLET 2019 à PARIS

En France, chaque 14 juillet donne lieu au traditionnel 
défilé militaire, sur l'Avenue des Champs-Élysées, la
plus belle Avenue du Monde.
En France, nous célébrons la Fête Nationale le 14 juillet.

"La tradition du défilé militaire s’est installée sous la IIIème République, à partir de 1880, quand le 14 juillet est devenu le jour de la Fête nationale.
Le défilé du 14 juillet est un héritage républicain et un symbole d’unité. Il prend forme durant la période révolutionnaire, dès le 14 juillet 1790, un an après la prise de la Bastille. « C’est la Fête de la Fédération, des Fédérés qui montent à Paris, pour défendre la patrie », rappelle Rémi Dalisson, professeur des universités en histoire contemporaine à l’université de Rouen et spécialiste des célébrations (1). Cette fête révolutionnaire, marquant l’union de la nation, rassemble jusqu’à 100 000 Fédérés au Champ-de-Mars.
Toutefois, c’est à partir de la loi du 6 juillet 1880 instituant le 14 juillet comme le jour de la Fête nationale que le rituel du cortège militaire s’impose. « C’est l’armée du peuple, le peuple en armes, prêt à défendre la patrie républicaine, la patrie française, analyse Rémi Dalisson. Dix ans après 1870, il s’agit de montrer la puissance de la France qui va reconquérir l’Alsace-Moselle. Les troupes coloniales défilent, c’est ce que l’on appelle la Plus grande France. » [ www.la-croix.com].
Le Président Américain 
D
onald TRUMP invité d'Emmanuel MACRON avait été impressionné par le défilé 2017 au point d'en vouloir une version américaine. Cette année, les militaires doivent défiler sur le thème du "Agir ensemble"avec une connotation à la coopération européenne", dit-on au ministère de la Défense. 

Lors de ce défilé dont le thème sera « Fraternité d'armes sous l'uniforme : l'engagement d'une vie », un hommage particulier sera également rendu aux forces venues au secours des populations touchées par l'ouragan Irma aux Antilles françaises.
Le Japon et Singapour seront cette année les invités d'honneur.
Les emblèmes du Japon et de Singapour, escortés par sept soldats de chaque nationalité, ouvriront le défilé sur les Champs -Elysées. Singapour est l'un des principaux partenaires de l'armée de l'Air française en Asie du Sud-Est, et des pilotes de chasse singapouriens sont formés depuis vingt ans sur la base aérienne de Cazaux, dans le Sud-Ouest.
La présence du Japon marque pour sa part le 160ème anniversaire de l'établissement des relations entre le pays du Soleil Levant et la France.
Des gendarmes espagnols et des véhicules belges prendront part au défilé.
Au total, quelques 4290 femmes et hommes fouleront le bitume de l'avenue des Champs-Elysées pour relier l'Arc de Triomphe à la place de la Concorde.
Le cortège sera refermé par plus de 220 véhicules, 250 chevaux de la Garde républicaine et 30 hélicoptères des armées, de la Gendarmerie et de la Sécurité civile.
Enfin, la cantatrice Julie CHERRIER clôturera le défilé en interprétant « La Marseillaise » et "L'hymne à l'amour". 
Le Président Emmanuel Macron, Chef des Armées, est attendu à partir de 10h dans la tribune d’honneur sur la place de la Concorde. Une fois avoir passé en revue les troupes en compagnie du Général François LECOINTRE, chef d’état-major des armées, Emmanuel Macron, qui vivra son deuxième défilé du 14 juillet en tant que chef de l’Etat, est attendu à 10h10 dans la tribune d’honneur sur la place de la Concorde.
Comme chaque année, le défilé du 14 juillet est à l'honneur sur TF1 et France 2 ! Voici que vous réservent ces deux chaînes à l'occasion de la fête nationale. Chaque année, les deux premières chaînes, ainsi que l'ensemble des chaînes info CNEWS, BFMTV, LCI, FRANCEINFO se mobilisent pour retransmettre les célébrations du 14 juillet.

10h00 : Arrivée du président de la République sur l’avenue de Friedland
10h15 : Le 1er régiment d’infanterie de la garde républicaine rend ses honneurs 
10h20 : Un tableau présente les technologies les plus avancées ou en développement de l’armée française
10h45 : Défilé des troupes à l’honneur. Les étendards de 10 unités militaires représentant les dix pays de l’Initiative européenne d’intervention (France, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Pays-Bas et Royaume-Uni) défileront
11h00 : Défilé des troupes à pied
11h25 : Défilé des hélicoptères
11h30 : Défilé de troupes motorisées
11h40 : Défilé des troupes montées 
11h45 : Les blessés des Armées clôturent la cérémonie.
Des sifflets émanant de "gilets jaunes" ont été entendus sur le passage du chef de l'Etat, dont c'est le troisième défilé depuis son élection en mai 2017...
Un défilé, et de l'agitation. Cent-soixante-quinze personnes ont été interpellées dimanche 14 juillet à Paris en marge des violences qui ont succédé au traditionnel défilé militaire, a annoncé la préfecture de police. Plus tôt dans l'après-midi, plusieurs dizaines de personnes, dont des "gilets jaunes", ont fait face aux forces de l'ordre sur les Champs-Elysées. En fin d'après-midi, les autorités assuraient que le calme revenait sur l'avenue. 
Le président français, dont c'était le troisième défilé de fête nationale depuis son élection en mai 2017, a descendu les Champs-Elysées à bord d'un command car aux côtés de son chef d'état-major. De nombreux sifflets ont retenti à son passage, alors que le chef de l'Etat est confronté depuis plusieurs mois au mouvement de contestation des "gilets jaunes".

Le champion du monde de jet-ski français Franky ZAPATA a offert un époustouflant spectacle futuriste dimanche au traditionnel défilé du 14 juillet à Paris en volant debout, fusil en main, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol sur son "Flyboard", un engin de son invention, au-dessus des Champs-Elysées. 

Cette plateforme volante propulsée par cinq réacteurs à jet d'air, "va permettre de tester différentes utilisations, par exemple une plateforme logistique volante ou bien une plateforme d'assaut" pour les militaires, avait commenté plus tôt la Ministre des Armées Florence PARLY sur France Inter.  
Champion d'Europe et du monde de jet-ski, ce Marseillais de 40 ans a d'abord volé sur l'eau. L'engin, véritable machine volante autonome alimentée en kérosène, est doté de cinq mini turboréacteurs qui lui permettent de décoller et d'évoluer jusqu'à 190 km/h, avec une autonomie d'une dizaine de minutes. 
Franky Zapata veut maintenant aller plus loin. Le 25 juillet, il compte réécrire l'exploit de Louis BLÉRIOT, 110 ans plus tard jour pour jour, en traversant à son tour la Manche. Pour cette tentative il lui faudra, pour la première fois, être ravitaillé en carburant en plein vol. 

    Rechercher

  •  
  •