A C T U A L I T E S
  11-06-2013  RÉGIONALISME et CULTURE : une occasion de faire connaissance avec la langue OCCITANE, à Villenave d'Ornon, du 11 au 30 juin 2013
  
 
"Depuis 2008, l'article 75-1 de la Constitution française reconnaît que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France », mais le terme de « régional », qui s'oppose clairement au caractère national
et officiel de la langue française (« la langue de la République est le français », article 2 de la Constitution),
fixe, au plus haut niveau institutionnel, le caractère subordonné de ces langues face au français. D'un point de
vue strictement linguistique, il n'existe pas de langues supérieures ou inférieures à d'autres."
"Quoi qu'il en soit, les langues dites « régionales » ne représentent plus aujourd'hui dans la pratique que
des usages restreints, même si certains peuvent parfois y voir un pouvoir important de nuisance pour le français. Face au monopole linguistique exercé par le français et à une transmission familiale de l'occitan de plus en plus réduite, seule l'école semble aujourd'hui à même de pouvoir encore assurer la survie de l'occitan."
[http://www.univ-montp3.fr/uoh/occitan/]
 

D'où l'apparition et la création de "Calandreta", c'est-à-dire "des écoles et collèges bilingues franco-occitanes.
Les enseignants y parlent le Français et l'Occitan.
Elles sont l'équivalent occitan de
Diwan pour les bretons, Ikastola pour les basques, La Bressole pour les
catalans ou ABCM-Zweisprachigkeit pour les alsaciens-mosellans." [Wikipédia]
"La première Calandreta a vu le jour à Pau (Pyrénées-Atlantiques) en 1979.
Les calandretas sont des écoles gratuites et laïques. La méthode pratiquée est celle de l'immersion linguistique précoce. L'enseignement dispensé suit les programmes de l'Éducation nationale. La pédagogie y est active (inspirée des techniques Freinet) pour accompagner l'enfant vers l'autonomie, le partage et la citoyenneté."
Calandreta dispose d'un Établissement d'enseignement supérieur occitan APRENE (basé à Béziers)
où sont formés les professeurs d'écoles Calandreta. APRENE est reconnu par l'Éducation nationale et affilié
à l'ISLRF (Institut Supérieur des Langues de la République Française).
En 2012, il existe 54 écoles et 2 collèges, répartis sur 17 départements, pour 3 045 élèves scolarisés, en France. 
Dans notre région Aquitaine existent celles de Barsac, Pessac (Gironde), Pau, Oloron Sainte-Marie (Pyrénées Atlantiques), Périgueux (Dordogne), en Languedoc-Roussillon Montpellier, Sète (Hérault).

"L’Education Nationale permet l’enseignement de l’Occitan et des autres langues régionales de manière optionnelle (un nombre réduit d’heures par semaine). Plusieurs collèges et lycées de Gironde proposent des cours d’occitan."

Collèges
Montesquieu à La Brède
Paul Esquinance à La Réole
Jules Ferry à Langon
Le Pian -sur -Garonne
Champ d’Eymet à Pellegrue
François Mauriac à Saint -Symphorien

Lycées
Montesquieu à Bordeaux
Jean Renou à La Réole
Jean Moulin à Langon
Odilon Redon à Pauillac

Université

Un parcours de Lettres-Occitan à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux III permet de doubler
un cursus littéraire français avec un apprentissage de la langue, de la littérature et de la culture
occitane. Cette licence peut être abordée même sans avoir fait d’occitan auparavant.
A la suite de cette licence, un Master (bac+5) de Lettres comporte de l’occitan optionnel,
de même que la préparation au CAPES de Lettres Modernes (écrit et oral).
Pour plus de renseignements, contactez notre administrateur chargé de la question de
l’enseignement à
ensenhament@ostau-occitan.org
Source : http://ostau-occitan.org/ 

"Les Sénateurs ont précisé explicitement que le recours aux langues régionales est possible dans le premier et le second degré.
Rappelant par ailleurs le principe que le français est la langue d’enseignement, ils ont souligné que le recours aux langues régionales n’est pas limité à l’amélioration de l’apprentissage du français, et ils l’ont ouvert aux autres matières.
L’article L. 312-10 du code de l’éducation est ainsi rédigé (modifié et adopté), par la
Haute Assemblée



                     
 

La Hèsta d’Ornon (la Fête d'Ornon) a pour idée de faire découvrir ou redécouvrir la culture et la langue occitane aux habitants de la CUB et d’ailleurs. Le 15 juin au parc Sourreil de Villenave d'Ornon (Villenava d’Ornon ) :


       
  
 


                                                                                                                                                                             
       

    Rechercher

  •  
  •