A C T U A L I T E S
  01-10-2019  OCTOBRE ROSE 2019 : La lutte contre le CANCER du SEIN
   


OCTOBRE ROSE mois de sensibilisation du CANCER DU SEIN



Octobre rose est une campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche. Le symbôle de cet évènement est le ruban rose.
En octobre 2019, pour la 26ème année consécutive en France, la campagne de lutte contre le cancer du sein, organisée par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.

"Comme chaque année, du 1er au 31 octobre, Octobre Rose met en lumière le dépistage précoce qui permet de guérir 9 cas de cancer du sein sur 10. "TOUS UNIS PAR UNE MÊME COULEUR", c’est le slogan de cette édition 2019. Le but de cette campagne ? Informer, dialoguer, mobiliser afin de réunir des fonds pour aider les chercheurs à faire reculer la maladie. En effet, les chiffres en disent long sur ce cancer.
— 
Devant le cancer colorectal et le cancer du poumon, le cancer du sein arrive en tête des cancers développés chez la femme. Et pour cause, 1 femme sur 8 risque de développer cette maladie au cours de sa vie. Le dépistage précoce doit donc être envisagé. En effet, plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison augmentent.
— Entre 1990 et 2018, le nombre de nouveaux cas du cancer du sein a considérablement augmenté, passant de 30 000 à plus de 58 000 cas annuels, soit +1,1% par an en moyenne.
— Si cette maladie est rare chez les femmes de moins de 35 ans et quasi exceptionnelle chez les moins de 20 ans, les 2/3 des cancers du sein se développent grandement chez les femmes âgées de plus de 50 ans. Rappelons que toutes les femmes de 50 à 74 ans sans symptômes et n’ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge, peuvent participer au programme de dépistage gratuit.
— Découvert à un stade peu avancé, le cancer du sein peut-être très souvent guéri. Aujourd’hui, le taux de mortalité a considérablement diminué. En effet, le taux de survie d’un cancer du sein 5 ans après le diagnostic concerne plus de 87% des patientes."
https://www.observatoire-sante.fr/octobre-rose-et-cancer-du-sein-le-point-en-chiffres/ ]

Pour la 13ème année consécutive, un dispositif d’information est mis en place pour inciter les femmes âgées de 50 à 74 ans à participer au programme national de dépistage organisé du cancer du sein.

Ce dispositif est coordonné par l’Institut National du Cancer, en lien avec le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie.

Le cancer du sein reste le cancer le plus fréquent chez les femmes en France. Mais détecté à un stade précoce, la survie relative à 5 ans est supérieure à 90 %. Il est donc impératif de pouvoir dépister tôt ce cancer afin de le traiter efficacement.
Originaire des États-Unis, où elle a lieu pour la première fois en 1985, soutenue par l'American Cancer Society et l'entreprise Imperial Chemical Industries, la première campagne a lieu en France en 1994, à l'initiative du groupe Estée Lauder, qui créé l'association Le Cancer du sein, parlons-en !, et du magazine Marie-Claire.

"1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Chaque année en France, on compte 59 000 nouveaux et près de 12 000 décès. Heureusement, le dépistage permet de sauver des milliers de vie ! Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Rappelez-le aux femmes qui vous entourent !"
https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr ]

Chaque année le cancer du sein cause 12 000 décès en France. Une mammographie de dépistage est proposée tous les deux ans, aux femmes entre 50 et 74 ans. C’est gratuit et pourtant seulement une femme sur deux se fait dépister. En Gironde, durant le mois d’Octobre Rose, consacré à la sensibilisation du cancer du sein, 150 actions sont menées.
Le programme complet d’Octobre Rose en Gironde est disponible sur : www.bergonie.fr
[ www.sudouest.fr ]

    Rechercher

  •  
  •