A C T U A L I T E S
  17-02-2020  L'INQUIÉTANTE PROLIFÉRATION DE CRIQUETS en AFRIQUE de l'EST
                                                                                                                                                                         

En Zoologie, les criquets (Caelifera) appartiennent à l'ordre des ORTHOPTÈRES, à l'embranchement des ARTHROPODES. Parmi eux on trouve les INSECTES comme le criquet, la mouche, la coccinelle ou l'abeille, les ARACHNIDES comme les araignées ou les scorpions, les CRUSTACÉS (le crabe, le homard, la crevette...) et les MYRIAPODES (le mille-pattes, le scolopendre, l'iule...). Les insectes du sous-ordre des caelifères (Caelifera), sont des orthoptères qui se caractérisent par leurs courtes antennes.
Le criquet habite tous les continents. Sa taille est de 12 à 20 mm pour un poids de 80 à 100 mg. Certaines espèces comme le criquet pèlerin se groupent en nuages de millions d'individus qui dévorent toute la végétation sur leur passage. Il existe des centaines de criquets qui parcourent le monde...
En France, on trouve, le criquet, la sauterelle et le grillon qui sont tous trois des insectes comestibles de l'ordre des orthoptères, munis d'ailes qu'ils portent le long de leur dos et de pattes arrière particulièrement musclées qui leur permettent de sauter.
G
rillons, sauterelles et même criquets sont des insectes chanteurs. Chez les deux premiers, ce sont les mâles qui émettent des sons en frottant leurs ailes les unes contre les autres. Chez le criquet, la femelle chante aussi. Et les sons sont produits par le frottement des pattes contre les ailes.
Le criquet est exclusivement herbivore. La sauterelle, quant à elle, est omnivore ou carnivore et le grillon est omnivore ou détrivore.
 
Le criquet pèlerin, non présent en France, est une espèce de criquet ravageur d’Afrique, se déplaçant en essaims dévastateurs. Arrivés d’Algérie et de Libye , les premiers ailés se sont dispersés dans tout le Nord du Niger et du Mali. Face à la menace sur les récoltes, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation (FAO) tire la sonnette d’alarme. Ils sont présents dans l'Afrique de l'Est...Le danger, c'est qu'ils deviennent très envahissants en formant des essaims.
Il représente une grave menace pour les cultures et donc pour l'alimentation du bétail, comme c'est le cas en Afrique de l'Est.
Depuis plus de deux mois, l'Afrique de l'Est est confrontée à une invasion massive de criquets pèlerins qui se propage, faisant craindre une grave crise alimentaire.

Devant la prolifération d’essaims « particulièrement destructeurs » de criquets pèlerins en Éthiopie, au Kénya, en Ouganda et en Somalie qui ravagent les cultures et menacent les récoltes, il est « nécessaire de lancer une campagne de grande ampleur et transfrontalière pour combattre les infestations », a indiqué l’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) dans un communiqué lundi 20 janvier 2020.

« D’une ampleur et d’une capacité destructrice jamais vues, les essaims risquent de grossir de manière exponentielle et de se propager dans d’autres pays d’Afrique de l’Est, si les efforts pour combattre ces ravageurs voraces ne s’intensifient pas massivement dans toute la région »
, a averti la FAO, en estimant qu’il s’agit d’une situation « de portée internationale »

Les essaims sont composés de centaines de milliers d’insectes, capables de parcourir 150 kilomètres par jour. Chaque criquet consomme quotidiennement l’équivalent de son poids, soit près de deux grammes. D’ici juin 2020, si aucune mesure n’est prise, leur nombre pourrait être multiplié par 500.

Les essaims se déplacent rapidement et menacent désormais l'Ouganda et le Soudan du Sud. Les criquets qui se reproduisent très rapidement pourraient envahir l’Égypte, l’Érythrée, l’Arabie saoudite, le Soudan et le Yémen dans les prochains mois. Ces ravageurs venus d’Inde, d’Iran et du Pakistan ont proliféré grâce aux fortes pluies.
Plusieurs avions kenyans ont propagé des insecticides.

La FAO recherche de manière urgente 70 millions de dollars afin de renforcer la lutte antiparasitaire et de protéger les moyens d’existence dans les trois pays les plus touchés. « Les autorités de la région ont déjà lancé des activités de contrôle mais, étant donné l’ampleur et l’urgence de la menace, elles ont besoin d’un soutien financier supplémentaire de la part de la communauté internationale des donateurs afin d’accéder aux outils et aux ressources nécessaires à la mise en œuvre effective des interventions », a ajouté Qu Dong, le directeur général de la FAO. 
L’invasion de criquets balayant la Corne de l’Afrique a été déclarée « urgence nationale » en Somalie, où ces insectes dévastent l’approvisionnement alimentaire dans l’une des régions les plus pauvres et les plus vulnérables du monde, a annoncé dimanche 2 février 2020 le ministère somalien de l’Agriculture.
L’invasion de criquets en Afrique pourrait devenir une «peste dévastatrice», selon l’ONU.
Un fonctionnaire des Nations unies a averti qu’une invasion de dizaines de millions de criquets se répand en Afrique de l’Est et ravage ses terres agricoles vitales, mettant en danger la vie de millions de personnes.
Cette invasion de criquets pèlerins nuisibles est une véritable catastrophe écologique et une gravissime atteinte
de la biodiversité.
L
es essaims pourraient être « le fléau de criquets le plus dévastateur de notre histoire si nous ne réduisons pas le problème plus rapidement que nous ne le faisons actuellement », a-t-il déclaré, selon NBC News.
Pour lutter contre les essaims, les autorités ougandaises ont déclaré avoir transporté des pesticides dans les zones touchées. Des milliers de personnes ont été mobilisées.

« Nous utilisons des pulvérisateurs motorisés, un drone et des pulvérisateurs manuels », a déclaré Stephen Byantwale, commissaire à la protection des cultures au ministère de l’Agriculture, au Guardian. « Les criquets se répandent comme un feu de forêt, ils représentent donc une menace réelle et majeure. »
                          
                                   

                                                                 Document Le Parisien
             

    Rechercher

  •  
  •