A C T U A L I T E S
  22-02-2020  SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE 2020 : 57ème ÉDITION
                                                     

Salon International de l'AGRICULTURE

Du samedi 22 février 2020 au dimanche 01 mars 2020

Paris expo Porte de Versailles - VIPARIS
Quartier : Porte de Versailles - Commerce
Tout public, Enfants, Jeunes
 
Cette année 2020, il s'agit de la 57ème édition du Salon International de l'Agriculture. Ce rendez-vous incontournable de la capitale française se déroule tous les ans à la même période. 

Le Parc des Expositions de Paris accueille le salon international de l'agriculture. Depuis plus de 50 ans, le salon a su s'imposer et est aujourd'hui un rendez-vous incontournable. En plus de présenter des animaux d'élevage, il est une véritable vitrine pour les produits du terroir et la gastronomie régionale et internationale.

En effet, il compte plus de 1 000 exposants qui proviennent de nombreux pays. Les visiteurs du salon peuvent découvrir dans un premier pavillon les animaux d'élevage (vaches, veaux, cochons, chèvres, chiens, chats, basse-cour, etc.). Faites votre marché aux pavillons de la gastronomie d'ici et d'ailleurs. Découvrez les nouvelles tendances du jardin dans l’univers des cultures et filières végétales.
Enfin, dans un dernier univers, découvrez les métiers liés à l'élevage et à la culture, sans oublier de rencontrer les professionnels. Des concours (animaux, produits, jeunes professionnels), animations et ateliers sont proposés tout au long du salon aux visiteurs.
9 pavillons sont ouverts aux visiteurs pendant plus d'une semaine...Cette année la thématique du Salon de l'Agriculture est "l'Agriculture vous tend les bras". 
Slogan de cette édition qui veut promouvoir l’ouverture du secteur vers la société et combattre "l’agribashing"

L'entrée du Salon de l'Agriculture ouverte à tout public est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans. Le ticket coûte 8 euros pour les 6-12 ans et les étudiants, et 15 euros pour les adultes.

La France, hier encore première puissance agricole d’Europe, sous le coup d’une politique européenne soutenue et mise en œuvre par l’ex-UMP et le PS, est en train de perdre cet atout stratégique et vital pour un pays.
Il ne faut jamais oublier et perdre de vue que ce sont les Agriculteurs qui nous font vivre !

Il faut savoir qu'il y avait 3 millions de fermes en 1945 et qu'il n'en reste plus que 440 000, donc on assiste à la plus grande destruction de métier. L'histoire de la modernité agricole, c'est 2,5 millions de familles traumatisées par l'abandon de la ferme. L'agriculture, c'est ce qui vous nourrit, vous fait vivre. C'est normal qu'on soit très soucieux de la qualité de nos aliments. Et comme les paysans détiennent 53% du sol de la patrie, c'est eux qui dessinent nos paysages et, quelque part, la beauté de la France.

"Les Agriculteurs œuvrent du matin très tôt au soir très tard.
Ils labourent, ils sèment, ils ensilent, ils récoltent ce que nous allons mettre dans nos assiettes. Ils nourrissent le monde et pour ne rien dégager en salaire.
Leurs produits sont achetés une misère par les grandes enseignes qui elles en revanche se feront de beaux bénéfices sur la sueur et le travail de ces retourneurs de fumier.
Aujourd'hui certains d'entre eux sont traduits en justice pour avoir juste voulu interpeller le public sur les difficultés qu'ils rencontrent non pas pour vivre mais pour survivre.
Les épouses sont obligées de travailler ailleurs que sur l'exploitation, et, la famille vit sur ce seul et unique salaire.
Depuis des décennies le prix des produits ne sont pas revalorisés, ce qui entraîne la faillite de beaucoup, voire même et c'est le plus grave le suicide devant les charges trop lourdes à honorer."

"Thierry Ghewy en a gros sur le cœur. 
« La situation dans les campagnes est hautement inflammable. Les agriculteurs en ont ras le bol d’être mis au banc des accusés en permanence. Il ne se passe pas de jour sans qu’on nous traite de pollueurs, d’empoisonneurs, de marchands de mort. Sans parler des agressions, des intrusions dans les élevages, des destructions et des incendies criminels. Du coup, la tentation de la réaction violente est compréhensible. Et il ne faudrait pas grand-chose pour mettre le feu à la plaine », lâche ce céréalier de 58 ans, exploitant à Craonne, dans l’Aisne, au pied du plateau du Chemin des dames."

                                                                                                                                                                 
Idéale , la vache égérie (Charolaise) de 2020
C'est Idéale, une vache Charolaise de 6 ans et de une tonne, qui a été sélectionnée et qui sera visible durant les 9 jours du Salon au parc des expositions de Paris. 
La bête a été élevée par deux frères passionnés à Cours-sur-Ville dans le Rhône, dans la famille Goujat qui applique un modèle d'élevage respectueux de l'environnement. 





Sur l'insécurité des agriculteurs, la Présidente de la FNSEA Christiane LAMBERT explique sur LCI que "de plus en plus, les gens veulent d'une campagne aseptisée, sans bruit et sans odeur, ce n'est pas malheureusement pas ça". "Nous prenons le dialogue avec tous mais il faut du respect", affirme-t-elle. "Les activistes les plus virulents qui viennent agresser des agriculteurs ou dégrader des bâtiments n'ont pas leur place dans ce débat. Il est normal qu'il soient sanctionnés. Le président de la République a dit qu'il serait très ferme."

"Quel que soit le mal-être vécu par la profession, il apparaît en tout cas qu'elle continue d'être soutenue par une très, très large majorité de Français. Ils sont ainsi 9 sur 10 à en avoir une bonne opinion, nous apprend une étude Odoxa Dentsu Consulting pour France info et 
Le Figaro. "Utiles", "courageux", "sympathiques", "proches des gens"... Les Français interrogés affirment également leur soutien aux petites exploitations, ils sont ainsi 88% à les préférer aux "grandes exploitations qui privilégient la quantité pour rester compétitives".

Le Salon de l'Agriculture a été annulé et fermé prématurément samedi 29 février 2020, le Gouvernement ayant décidé cette annulation par rapport  à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. 

    Rechercher

  •  
  •