A C T U A L I T E S
  28-02-2020  CORONAVIRUS : LA MENACE est élevée au NIVEAU INTERNATIONAL et désormais NATIONAL


 
Le 31 décembre 2019, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a alerté sur plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan (Province Hubei de Chine). Mais ce virus ne ressemblait à aucun virus connu.Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises ont confirmé qu'il s'agissait bien d'un nouveau virus de la famille des coronavirus. Dans un premier temps il a été baptisé temporairement "2019-nCoV" puis définitivement CoVid-19. Ce virus venu de Chine, ville de Wuhan, sème la panique. Des millions de personnes sont en quarantaine… Mais ne paniquons pas, il y a plus de guérisons que de nouveaux cas !










En Chine, le virus Coronavirus a infecté 2.825 personnes et causé la mort de 81 personnes à la date du lundi 27 janvier, touchant 25 provinces de la Chine continentale dont Hong Kong et Macao. En France, trois personnes ont également été contaminées à Paris et Bordeaux. Alors que 13 communes chinoises ont désormais pris des mesures de confinement, le virus a été détecté à Hong Kong, Macao, Singapour, Taïwan, la Corée du Sud, la Thaïlande, le Vietnam, aux États-Unis mais aussi en France avec ses trois premiers cas sur le continent européen.


La menace liée au virus est dorénavant "très élevée" au niveau international (stade 2), selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Etant donné que le virus sème la panique dans le monde. Toutefois, elle ne considère pas que cette épidémie soit une "urgence de santé mondiale" mais elle pourrait déclencher prochainement l’Urgence de santé mondiale face à l’évolution actuelle de la situation. Son but étant d’éviter la propagation
 internationale des maladies, de s’en protéger, de la maîtriser et d’y réagir par une action de santé publique proportionnée et limitée aux risques qu’elle présente. En réaction, plusieurs pays ont mis en place des contrôles préventifs de leurs passagers. Alors qu’une épidémie est redoutée, le virus étant transmissible entre êtres humains, des contrôles sanitaires systématiques sont mis en place à l’arrivée des vols en provenance des zones à risques. La France au 28 février est passée officiellement au stade 2...Le stade 2 consiste à freiner la propagation du virus sur tout le territoire Français.

L’OMS recommande d’éviter tout contact avec des animaux vivants, de se rendre dans des marchés où sont vendus des animaux, de consommer des produits d’animaux peu ou mal cuits, tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë et de  se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques. Dans les ports et aéroports internationaux, les agents du ministère de la Santé publique à travers la direction de la veille sanitaire, de surveillance épidémiologique et de riposte continuent à examiner tous les passagers en provenance de l’étranger surtout des zones à risques de l’Asie dont la Chine, en contrôlant leur température et leur respiration…

De plus en plus de pays déclarent des cas de contamination et ils sont maintenant 37 dont : Corée du Sud, Thaïlande, Japon, République de Corée, Taïwan, Hong Kong, Singapour, Vietnam, Australie, Canada, Etats-Unis, Finlande, Iran, Italie (pays le plus touché en Europe)...
Avec la propagation de l'épidémie, de plus en plus de lignes aériennes vers la Chine sont interrompues. La Grande-Bretagne a décrété que toute personne provenant de Wuhan et se rendant au Royaume-Uni sera mise en quarantaine pendant 14 jours (décision du 29 janvier). La Russie a également fermé ses frontières communes avec la Chine jusqu'au 1er mars 2020.
Le premier décès hors de Chine a été confirmé le 2 février aux Philippines.
La France a été le premier pays européen a avoir été contaminé par le virus. 18 personnes ont été infectées par le virus en France, une en est morte le 25 février 2020.
Le 30 janvier, le premier cas de contamination sur le sol français a été annoncé par la Direction générale de la Santé (DGS). 
Contrairement à d'autres pays, les contrôles aux aéroports français étaient inexistants jusqu'au dimanche 26 janvier où une équipe médicale a enfin été mise en place à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour prendre en charge les cas suspects. Cependant, il n'y a pas de contrôle méthodique des milliers de personnes qui arrivent de Chine à l'aéroport chaque jour, seulement de l'information et de la distribution de masques. 
Après la découverte de quelques cas de coronavirus sur le paquebot Diamond Princess le 4 février, celui-ci est mis en quarantaine dans le port de Yokohama, au sud de Tokyo (Japon).
3 700 passagers de différentes nationalités sont alors examinés et contrôlés régulièrement. Mais la situation s’envenime le 15 février lorsque 285 personnes sont déclarés malades, puis 620 le 19 février !
500 touristes considérés comme sains ont pu néanmoins débarqué.
Lundi 27 janvier, l'OMS a réévalué le degré de menace lié au virus au niveau mondial qui passe de "modéré" à "élevé". En Chine, le risque est passé à "très élevé".

Le 30 janvier, le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, Éthiopien, a annoncé que l'épidémie était devenue « une urgence de santé publique de portée internationale », même si ce degré d'alerte ne fait pas l'unanimité au sein même de l'OMS. Ainsi, « L'OMS ne recommande pas et s'oppose en fait à toute restriction » sur les voyages et le commerce, a poursuivi le directeur de l'institution.
 
Les coronavirus peuvent avoir des conséquences graves chez des personnes fragiles (personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, nourrissons, femmes enceintes). Ces virus peuvent se transmettre de personne à personne par voie aérienne, au contact de sécrétions ou d’objets contaminés, particulièrement en période hivernale. La période d'incubation du virus est comprise entre 2 et 14 jours (5 jours en moyenne). A l’heure actuelle, aucun traitement spécifique ou vaccin n’est disponible contre ce virus. Cependant, le Directeur général de l'OMS indiqué le 11 février 2020 qu'un vaccin pourrait être près dans 18 mois. L'Organisation Mondiale de la Santé émet les conseils suivants pour réduire le risque général de transmission des infections respiratoires aiguës :

Éviter tout contact étroit avec les personnes atteintes d'infections respiratoires aiguës
;
Se laver fréquemment les mains, surtout à la suite d'un contact direct avec une personne malade ou son environnement ;
Éviter tout contact non protégé avec des animaux d'élevage ou des animaux sauvages ;
Les personnes présentant des symptômes d'infection respiratoire aiguë doivent respecter les règles d'hygiène applicables en cas de toux (se tenir à distance d'autrui, se couvrir la bouche ou le nez à l'aide d'un mouchoir en papier ou de ses vêtements lorsqu'on tousse ou éternue, se laver les mains) ;
Dans les établissements de santé, renforcer les pratiques standard de lutte contre les infections, en particulier dans les services d'urgence.

Un masque classique (pas forcément avec un filtre N95) est efficace pour éviter de contracter le virus car celui-ci est assez grand (diamètre d'environ 400 à 500 nm). Une personne infectée qui éternue peut éjecter le virus jusqu'à 3 mètres devant lui. Il ne faut pas tomber dans la peur, la psychose, devant la menace que représente ce virus CoVid-19. Car il faut savoir que la grippe hivernale tue beaucoup plus que cette nouvelle infection respiratoire virale.
Le Ministre de la Santé, Olivier VERAN a annoncé ce jeudi 27 février 2020, 
un total de 38 cas
en France. Parmi eux, 12 patients sont guéris, 2 sont décédés et 24 sont hospitalisés, dont 2 sont dans un état grave. Selon une étude d'experts Chinois, la période d’incubation du nouveau coronavirus serait en fait beaucoup plus longue : 24 jours au lieu de 14 comme les experts le pensaient jusqu’à présent. Si cette information devait se confirmer, il faudrait allonger la période de quarantaine imposée aujourd’hui aux patients.
Les experts chinois ont également observé que la fièvre ne serait pas un symptôme systématique de la maladie. 56% des malades n’avaient pas de fièvre, moins de 37,5 degrés lors de leur arrivée à l’hôpital. Cela pourrait remettre en question la stratégie de dépistage aujourd’hui mise en place. En outre, le virus pourrait aussi se trouver dans les selles des malades infectés. C’était le cas pour quatre patients sur 62 selon les experts chinois. Le risque d’infection pourrait donc être renforcé dans tous les pays qui n’ont pas de bonnes conditions d’hygiène, notamment dans leur système d’évacuation des eaux usées.
À ce jour vendredi 28 février il y a en France 57 cas recensés positifs... Au 1er mars nous sommes à 130 cas avérés positifs...Au 04 mars, 257 patients sont positifs... Le virus continue donc à se propager et de nouveaux patients sont frappés de jour en jour, finalement.
Au 05 mars il y a 483 cas déclarés positifs, 7 décès (1 femme et 6 hommes) Pr Jérome Salomon Directeur général de la Santé.

Au 28 février 2020, en France, on compte désormais 41 personnes 
contaminées, majoritairement des gens qui ont été en contact avec de précédents malades ou qui rentrent d'Italie. La Corée a la situation la plus préoccupante en dehors de Chine. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus explose en Iran. 

80% des formes de coronavirus sont toujours mineures, 15% de formes sévères et 5% de formes graves qui nécessitent le placement en réanimation. Aucune forme grave ni de décès n'est à déplorer chez des enfants. Le pays d'Europe le plus touché est l'Italie avec 655 contaminations et 17 morts enregistrés en seulement quelques jours. Dans ce contexte, les Français sont invités à reporter leur voyage en Italie.
La province de Hubei, berceau de l'épidémie en Chine représente encore 96% des cas de coronavirus.
33 000 personnes ont été guéries du coronavirus dans le monde.
 
Les coronavirus survivent jusqu’à 3 heures dans le milieu extérieur, sur des surfaces inertes sèches. En milieu aqueux, ces virus peuvent survivre plusieurs jours. Laver souvent les surfaces qui servent d'échange, telles que les poignées de portes peut s'avérer être une bonne idée en cas de personne présentant certains risques.
Les coronavirus sont sensibles à l’hypochlorite de sodium (eau de Javel) à 0,1 %, aux composés organochlorés à 0,1 %, aux iodophores à 10 %, à l’éthanol à 70 % et au glutaraldéhyde à 2 %, aux composés d’ammonium quaternaire à 0,04 % et aux dérivés phénoliques. Ces produits peuvent être utilisés pour la désinfection des matériels. 
Maison surchauffée + air non renouvelé = paradis des microbes. Pourquoi ? Parce que plus il fait chaud à l’intérieur, plus les particules en suspension, poussières et virus, dans l’air sont activées et plus on les respire. Pour assainir votre intérieur, ouvrez les fenêtres en grand chaque jour même s’il fait froid – dix minutes pour une pièce de 12 m2 enfilez-leur un pull supplémentaire. Ne chauffez pas trop la maison, 19 °C étant la température idéale dans les chambres aussi (en plus ça fait des économies de chauffage).
Des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage :
 • Se laver les mains très régulièrement (savon de Marseille ou gel hydro-alcoolique)
 • Tousser ou éternuer dans son coude
 • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
 • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle 
 • Porter un masque quand on est malade
 • Prévoir une bonne hygiène générale quotidienne
 • Aérer les pièces 2 fois par jour 
Bien sûr, dans les transports en commun, en sortant d’un ascenseur ou lors d’autres situations de déplacement, le gel hydroalcoolique glissé au fond du sac ou dans la poche est la solution idéale. Il est cependant préférable de privilégier, lorsque c’est possible, le bon vieux savon de Marseille et l’eau, efficaces en toutes circonstances.

Les Zones où circule activement le virus dans le Monde : Chine (Chine continentale, Hong-Kong, Macao), Singapour, Corée du Sud, régions de Lombardie et de Vénétie, l'Émilie-Romagne, maintenant la Toscane, la Ligurie, la Sicile, en Italie, et l'Iran.
           
                                               Un numéro vert : 0800 130 000
Chez nous, le Gouvernement a mis en place des mesures : 
• Augmentation des capacités de diagnostic biologique, la capacité est désormais de 1500 tests par jour contre 400 avant l'arrivée du coronavirus. Dès la semaine du 24 février, plusieurs milliers de tests pourront être réalisés quotidiennement pour répondre au besoin.

• Mise à disposition d'un guide questions-réponses à destination de tous les professionnels de santé. 
• Commande de plusieurs millions de masques FFP2 pour les professionnels de santé.
• 138 établissements de santé peuvent accueillir les malades du coronavirus.
• Mise en place d'un numéro vert pour toutes questions sur le coronavirus :

                                                         0 800 130 000
Les médecins généralistes ne sont pas satisfaits et se plaignent d'un manque d'information et matériel destiné à se protéger et à protéger leurs patients, masques, gel hydro-alcoolique, sur-blouse à usage unique...

                       
L'odorat peut disparaître brutalement, ont signalé les médecins ORL. la perte de l'odorat et du goût pourrait être un symptôme du coronavirus. S'il survient de façon isolé, il convient d'appeler son médecin traitant ou un médecin ORL par téléconsultation, afin d'avoir un avis sur le diagnostic et si besoin, la prescription d'un traitement" a annoncé ce vendredi 20 mars le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.
     

                 

                                              
Avec le journal SUD OUEST, voyons quelles mesures faut-il  prendre pour éviter une épidémie en Nouvelle-Aquitaine.

Ce jeudi 05 mars 2020, l'Italie vient de déclencher le plan d'urgence sanitaire, face au Coronavirus...
Dimanche 23 février 2020, plus de 50 000 Italiens s'étaient réveillés en quarantaine. Le gouvernement de Giuseppe Conte a publié un décret-loi le samedi tard dans la soirée, plaçant en isolement onze communes. La première zone couvre dix cités lombardes, autour de la ville de Codogno, foyer de l’épidémie, au sud de Milan.
11 communes ont été placées en quarantaine...En Italie, le nombre de décès est passé à 200 morts !

Avec 107 morts depuis le début de l’épidémie, l’Italie qui fait état de 3 089 cas est le troisième pays le plus touché au monde après la Chine et la Corée du Sud. Pour tenter d’endiguer la propagation du virus, le gouvernement Conte a annoncé mercredi 4 mars la fermeture des écoles et des universités dans tout le pays à partir de jeudi 5 mars et jusqu’au 15 mars 2020.

Chez nous, dans le Grand-Est, dans le Haut-Rhin  (68) le stade 2 est "renforcé", avec  81 cas confirmés au 06 mars 2020, ainsi que dans l'Oise.
L'OMS se refuse pour l'heure à relever son alerte d'état épidémique maximal à celui de pandémie. Le passage officiel à ce stade indiquerait que tous les humains seront probablement exposés au coronavirus. De plus en plus de chercheurs pensent que ce sera le cas.
Le Directeur général de la Santé a annoncé 613 cas confirmés en France ce vendredi soir 06 mars, soit 190 cas de plus qu'hier, et 9 décès. Il y aurait plus de 100 000 cas dans le monde, et 92 pays concernés. Il y aurait aussi plus de 55 000 personnes guéries dans le monde. On dénombre 51 cas en Haute-Savoie.
Notre journal SUD OUEST nous informe ce samedi matin 07 mars 2020 : il y a 613 personnes contaminées, 39 cas graves, 11 décès (10 hommes et 1 femme), le coronavirus s'étend en France pays qui fait partie des principaux foyers de Covid-19 en Europe. Toutes les régions de France métropolitaine (13) sont désormais touchées.
Il faut savoir que, selon l'OMS, quasiment négligeable chez les jeunes, le taux de mortalité au Covid-19 peut atteindre 21,9 % chez les plus de 80 ans. 
L'Oise, le Morbihan, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Haute-Savoie sont les départements les plus touchés à ce jour...
Du côté de notre soeur latine, l'Espagne, qui n'est pas épargnée. On dénombre 5 personnes mortes après avoir été infectées par le Covid-19, et les cas de contamination ont bondi de 80 à 345. Les personnes décédées étaient toutes des personnes à risque, âgées ou souffrant d'autres pathologies, selon le responsable du centre d'alerte sanitaire national. 
Il est fort probable que la France s'achemine vers le "stade 3", dit "épidémique" comme l'affirment le Premier Ministre et le Directeur général de la Santé. L'épidémie est "inexorable", entend on.
Le coronavirus SARS-CoV-2 se transmet essentiellement par voie respiratoire, c'est-à-dire par les gouttelettes et postillons de salive. Les spécialistes estiment qu'il peut se propulser jusqu'à 1,8 mètre dans les gouttes émises par les malades lorsqu'ils toussent ou éternuent. Mais la toux n'est malheureusement pas le seul mode de contamination. Car la transmission manu-portée est prouvée : Une étude publiée dans la revue Américaine du 4 mars 2020, JAMA (Journal of the American Medical Association),  est, en effet, venue confirmer ce que l'on soupçonnait, à savoir que les malades contaminaient largement leur environnement immédiat, tout particulièrement leur chambre à coucher et leurs toilettes. L'étude a en effet analysé 15 surfaces de l'habitat (chambre et toilettes) d'un malade ne présentant pourtant que des symptômes bénins : le virus a été retrouvé sur 13 d'entre elles, incluant sa chaise, son lit, sa fenêtre et le sol, mais aussi le lavabo et la cuvette de ses toilettes, suggérant que les selles pourraient être une voie de transmission.
Dans les EHPAD, le Président Emmanuel MACRON conseillent aux familles de nos Aînés, d'éviter des visites à leurs parents, et par ailleurs, ne pas amener des enfants dans ces Établissements. Il appelle à "éviter de visiter nos Anciens" en EHPAD.
Ce samedi après-midi 07 mars, on nous annonce désormais 716 cas. Le Palais Bourbon où siègent les Députés compte un deuxième cas. Le chef de l'État a décidé de convoquer un Conseil de Défense (exceptionnel) prévu ce dimanche 08 mars 2020.
Aux USA 500 cas confirmés et 19 morts, et l'état d'urgence a été décrété à New-York.
À 20h, ce samedi 07 mars, le Pr Jérôme SALOMON annonce un nouveau bilan en France : 949 cas confirmés et 16 morts, 39 cas graves en réanimation... 
Le Ministre de la Santé Olivier VERAN a déclenché le «plan blanc» pou les hôpitaux et cliniques, et le «plan bleu» pour les Ehpad...
En Nouvelle-Aquitaine, Sud Ouest du lundi 09 mars nous indique que "30 personnes ont été identifiées comme atteintes par le nouveau coronavirus, depuis le début de la propagation du virus".
En France, apprend on, on est rendu à 1412 cas, la barre donc des 1000 cas a été franchie. Le nombre de cas augmente  tous les jours, et on est toujours dans la phase croissante.
En Chine l'épidémie ralentit, et inversement elle s'étend en Europe. En Italie, 15 millions étaient en confinement, c'est maintenant le pays entier qui est en quarantaine. 
La Nouvelle-Aquitaine compte dorénavant 54 cas ce mardi 10 mars 2020. Ce mardi 10 mars, la France compte 1784 cas de contamination (avérés positifs), soit 372 cas de plus en 24 heures, et 33 décès depuis le début de l'épidémie.
Mais pas de panique, pas de dramatisation ! Le Directeur Général de la Santé déclare que 98% des gens atteints par le coronavirus guérissent... D'autre part, l
undi 9 mars 2020, l’OMS a fait savoir que 70 % des cas rapportés en Chine avaient guéri et que la progression du virus ralentissait dans l’empire du milieu. Une nouvelle encourageante, surtout pour les pays qui sont en pleine épidémie. Même si la Chine déplore 17 nouveaux décès depuis ces dernières 24 heures, l’épidémie est en train de faiblir. Un signe encourageant pour les pays, comme l’Italie par exemple, où l’on prend des mesures drastiques pour limiter la propagation du COVID-19, et où les Italiens sont priés de se mettre confinés en quarantaine, dans tout le pays. 
Pas question donc d’arrêter les efforts. En effet, selon le patron de l’OMS « La règle du jeu, c’est de ne jamais abandonner. Mais cela ne peut être réalisé qu’avec une action agressive, le plus tôt possible. Des demi-mesures laisseront la porte ouverte au coronavirus ».
En France, le passage au "stade 3" est une question de quelques jours... Selon le journal
LA CROIX, l’épidémie de Covid-19, devenue une pandémie « maîtrisable » selon l’OMS, gagne toujours plus de terrain dans le monde. Si la Chine, point de départ du virus, semble voir le bout du tunnel, les pays européens prennent de plus en plus de mesures restrictives pour lutter contre le virus. Aux USA, Donald TRUMP décide d'interdire les vols d'Europe vers les États-Unis d'Amérique, pendant 30 jours...Le nombre de cas de nouveau coronavirus a bondi en Espagne à 2 968 selon le dernier bilan officiel jeudi contre 2 140 mercredi soir tandis que le nombre de morts a presque doublé à 84 contre 48.
On apprend que 10 Députés sont atteints par le Covid-19, et 16 cas avérés au sein de l'Assemblée nationale ( communiqué du 12/03/2020).
Chez nous 2281 cas avérés et 48 décès (12/03/2020). 
Certaines écoles en France ne sont pas équipées de savon ou de serviette-éponge à usage unique. Un comble ! À l'heure où il faut impérativement se laver les mains fréquemment , nous dit-on, n'est-ce pas là une aberration ? Comment alors se prémunir du virus ? Du savon de Marseille qui manque dans les toilettes de certaines écoles, en particulier à Marseille, c'est tout de même assez singulier ! 
Le Ministre de l'Education nationale a reconnu que l'état des sanitaires n'était pas "au niveau" dans les écoles, les collèges et lycées. Les établissements de Marseille sont particulièrement concernés, alors que la prévention du coronavirus impose de se laver régulièrement les mains. Des recommandations affichées dans les écoles, les collèges et les lycées pour éviter la propagation du coronavirus : "se laver très régulièrement les mains". Mais comment faire quand il n'y a pas de savon, que les robinets sont cassés, qu'il n'y a pas de papier toilette et que la propreté générale laisse à désirer ? À Marseille, les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles (ATSEM) se plaignent en outre du manque de personnel qui ne leur permet pas d'accompagner les enfants pour se laver les mains avec soin. Mais c'est peut-être le cas ailleurs dans d'autres Académies régionales ?
"Les écoles sont approvisionnées en savon depuis mardi, et cela continue ce mercredi après-midi", expliquent les services de la mairie de Marseille, qui précisent qu'un nouvel approvisionnement est prévu le 9. "Une commande de papier a été effectuée pour que les élèves puissent se sécher les mains." Estimant que "la mission ne changeait pas", la mairie de Marseille n'a pas prévu de renforcement des équipes encadrant les élèves des écoles...La recommandation de se laver les mains se heurte à une pénurie de savon dans certains établissements scolaires, comme à Armentières, dans le Nord.
Chez nous, en Nouvelle-Aquitaine, nos enfants manquent de savon, de sèche-mains , voire de papier.
"Les manquements à l’hygiène en premier lieu, selon les parents d’élèves qui s’inquiètent pour beaucoup du manque de savon dans certaines écoles ou collèges". "Cette épidémie a permis de mettre de nouveau en lumière ce souci dans les écoles, précise Stéphanie Anfray (Présidente de la FCPE Gironde) à 20 Minutes. "On est tous d’accord pour dire que nos élèves manquent de savon, de sèche-mains, voire de papier et même d’accès aux toilettes. Il va falloir être attentif et nos conseils locaux vont recevoir un mail aujourd’hui pour que tous soient prêts lundi (rentrée scolaire) et que chaque parent d’élève sache qu’il peut nous alerter."
Le chef de l'État, lors de son allocution, du jeudi 12 mars, a déclaré que "c'est la plus grave crise sanitaire du siècle en France". Il y a eu des erreurs d'appréciation car le virus est très contagieux et fait des morts finalement autant que la grippe, et il frappe aussi la population plus jeune et même des sujets sans pathologie connue. Il est possible que l'on connaisse en France la même situation qu'en Italie. Et le Professeur Éric CAUMES, chef du service d'Infectiologie à l'Hôpital de la Pitié Salpétrière avait donc raison dans ses déclarations. Il faut protéger dit-il les personnes, âgées, les plus vulnérables, les Handicapés, et les personnes SDF, très bien, et il invite la catégorie des Aînés à se déplacer le moins possible, mais à côté de cela, il maintient les Élections municipales. Où est la cohérence ? Il est fort probable que l'on va assister à un taux d'abstention record malgré la possibilité de recours au vote par procuration ! Par ailleurs il a annoncé la fermeture de toutes les crèches écoles collèges lycées et Universités sur tout le territoire, à compter du lundi 16 mars 2020.
" Il y a une population à risques : les personnes âgées de plus de 70 ans, ou atteintes de pathologies respiratoires ou autres."(Pr Jean-François DELFRAISSY)
À l'image de Rome en Italie, Madrid en Espagne est devenue aussi une ville fantôme.
Pour freiner la progression du coronavirus, le Premier Ministre Édouard PHILIPPE a abaissé la limite du nombre de personnes participant à un rassemblement à 100, qui était précédemment de 1000. «Cette interdiction s'appliquera sur tout le territoire national et dès maintenant», a-t-il précisé.
Aujourd'hui vendredi 13 mars, à 16h, la France compte 2876 cas avérés, 61 patients décédés et 129 en réanimation. À 19h, au cours du Point presse Coronavirus fait par le Ministre de la Santé Olivier VÉRAN, 79 décès et 154 malades en réanimation, dans un état grave, et 3661 contaminés, soit 800 de plus qu'hier. "La propagation du virus s'accélère, particulièrement dans certaines régions", déclare-t-il. Ce qui paraît plutôt  inquiétant.
En Espagne 120 morts et plus de 4200 cas de contamination, l'État d'urgence a été décrété. Elle dépasse désormais l'Italie en ombre de cas et aussi en décès.
Le monde de la Culture est à l'arrêt : le Musée du Louvre à Paris, le plus visité au monde, ferme ses portes jusqu'à nouvel ordre, de même que le château de Versailles où seuls les jardins extérieurs sont visitables et d'accès gratuit. La Tour Eiffel est fermée également. Le monde du sport touché par d'innombrables annulations.
Dans le monde du Show-business et des spectacles, des cascades d'annulation...
À ce jour samedi 14 mars 2020, le Point Presse présenté par le Pr Jérôme SALOMON , Directeur général de la Santé, donne : 4500 cas confirmés, dont 300 graves en réanimation et 91 décès. Le Premier Ministre a regretté que certains Français n'appliquaient pas les conseils, les consignes barrière, les mesures préconisées pour freiner la propagation du virus, de façon à faire barrage au coronavirus qui prolifère de façon exponentielle et donc inquiétante.
Le Ministre de la Santé Olivier VÉRAN a insisté, lors de son point quotidien, sur la nécessité de respecter les mesures de restrictions sociales. "Le virus circule vite, il menace la vie des gens". Il a mis en garde les personnes qui prennent des anti-inflammatoires comme la cortisone, l'ibuprofène, le nurofen etc..., des médicaments qui risquent  d'aggraver l'infection virale. En cas de fièvre, prenez du paracétamol", conseille Olivier VÉRAN.
La France est désormais passé au stade 3.

Ce dimanche soir 15 mars, le bilan de l’épidémie de coronavirus en France est passé à 127 morts, soit 29 de plus que samedi, et 5 423 cas de contamination confirmés depuis le mois de janvier, soit 900 cas supplémentaires en un jour, a annoncé dimanche soir le ministre de la Santé Olivier VÉRAN sur France 2.
Après le ministre de la Culture Franck RIESTER et la secrétaire d'État Brune POIRSON, c'est maintenant au tour de Christian JACOB d'être touché par l'épidémie de coronavirus. Ce dimanche 15 mars, le président du parti Les Républicains a été testé positif au Covid-19, rapporte RTL.
Avec la fermeture de nombreux commerces, la France est entrée dans le stade 3 de l'épidémie. Les Français sont appelés à limiter leurs déplacements.
Le gouvernement a déjà enjoint dimanche les Français à respecter les consignes pour freiner la propagation du coronavirus après une hausse sans précédent des décès et contaminations dans le pays. Contrairement à une idée largement répandue jusque-là, "les formes graves sont signalées chez des adultes sans pathologies antérieures" et pas seulement "chez des personnes âgées ou fragiles", avertit la Direction générale de la Santé. 
Edouard PHILIPPE a annoncé la fermeture des lieux publics "non indispensables". Il a renouvelé le principe 
de "la distanciation sociale", que chaque Français doit appliquer et respecter.

Il y a ce lundi soir 6633 cas et 148 morts, soit 1210 nouveaux cas et 21 nouveaux morts (Santé Publique France).
Ce soir le Président MACRON est intervenu sur la TV, d'un ton grave, vu le contexte pour annoncer un certain nombre de mesures : "Nous sommes en guerre sanitaire" a-t-il déclaré. "Le 2ème tour de Élections sera reporté". Il n'a pas donné de date précise, à ce sujet. "les loyers et les factures d'eau, de gaz, et d'électricité seront suspendus" . "Dès demain et à partir de midi, pour 15 jours au moins, tous les déplacements seront très fortement limités". "Toutes infractions aux règles de déplacement seront sanctionnées." "Si vous voulez nous aider il faut rester chez vous et éviter tout contact." "Toutes les Entreprises doivent faciliter le travail à distance". "Toutes les réformes en cours seront suspendues à commencer par celle des Retraites".
"Toutes les frontières à l'entrée de l'UE  et de l'espace Schengen" seront fermées"
Toutes ces mesures ressemblent à du confinement même s'il n'a pas prononcé ce mot au cours de son allocution.
Le mot d'ordre est clair : "R
estez chez vous" a déclaré le Ministre de l'Intérieur.

Le Covid-19, voilà un virus extrêmement agressif et contagieux, qui continue à frapper tout un chacun, mais qui est parfois caché, et donc reste très vicieux puisqu'il existe des cas de contamination asymptômatique, le patient ne présentant pas de symptômes. Nous sommes peut-être tous porteurs sains, mais susceptibles d'être contaminés. 
On peut être porteur sans le savoir !
Vu le nombre de cas avérés de personnes contaminées qui augmente de façon exponentielle chaque jour, nous rejoignons l'Italie. Aujourd'hui on constate que certains médecins se sont donc trompés et ont jugé et sous- évalué la situation sanitaire moins grave qu"elle le paraissait. 
Il faut rendre hommage à tous les SOIGNANTS de France qui prodiguent les soins nécessaires et urgents pour sauver des vies,  et cela dans certaines régions plus impactées que d'autres.
Cette infection très angoissante, anxiogène, nous parait très inquiétante, et finalement fait peur. 
Au soir du mardi 17 mars  il y a  7730 cas et 175 décès (Pr Jérôme SALOMON)
En 24 heures, la France compte donc 1 097 cas de contamination supplémentaires, et 27 décès de plus. Dans le détail, le patron de la DGS a dénombré 699 cas graves en réanimation, sur 2 579 personnes hospitalisées. Le reste des patients, plus de 5 000 personnes donc, sont confinés à domicile ou guéris. Selon lui, 7 % des décès liés au coronavirus concernent des personnes de moins de 65 ans. 602 cas de guérison ont été comptés et sont rentrés à domicile, a-t-il ajouté. L'épidémie prend une ampleur « nationale », a décrit le Pr Jérôme Salomon, qui explique que le nombre de cas double tous les trois jours. Les régions les plus touchées, selon Santé Publique France, restent l'Ile-de-France, le Grand Est, l'Auvergne-Rhône-Alpes, et la Bourgogne Franche-Comté.
Le DGS annonce ce soir mercredi 18 mars 9134 cas avérés et 264 décès en France et 931 personnes sont hospitalisées dans un état grave. En Italie, on dénombre 475 morts à ce jour. Aujourd'hui jeudi 19 mars ,il y a 767 morts en Espagne. 900 000 personnes dans le monde sont contaminés. 
Les SDF préoccupent...Les chauffeurs routiers se sentent délaissés et inquiets... Les professionnels de santé dans le public comme dans le privé, les Sapeurs-Pompiers, etc...beaucoup sont en colère devant la grave pénurie de masques de protection. Ce jour jeudi 19 mars, nous sommes à 10 995 cas contaminés dont 1122 en réanimation et 372 décès en France. Nous devrions prendre exemple de la Corée du Sud qui est en guerre aussi contre le coronavirus mais qui se trouve aujourd'hui victorieuse de ce virus, puisqu'elle a interrompu le confinement. Mais la Chine commence à connaître doucement un retour à la normale ? 
Au 20 mars, 10 000 décès dans le monde, selon un comptage AFP. En France, c'est la région Île-de-France qui est la plus touchée.

    Rechercher

  •  
  •