A C T U A L I T E S
  21-03-2020  CORONAVIRUS : LE POINT au SAMEDI 21 MARS 2020
À  ce jour samedi 21 mars, la pandémie de Covid-19 ne cesse de s'étendre dans le monde : 163 pays touchés (sur 198 au total), plus de 272 000 personnes infectées -dont 87 000 guéries- et plus de 12 000 morts. L'Europe est toujours l'épicentre de l'épidémie avec près de 128 000 cas recensés et 6 000 morts. L'Italie déplore plus de 800 décès en un jour. En France, l'épidémie s'étend toujours, et continue de s'aggraver avec une circulation intense du virus dans de nombreuses zones. L'Alsace est dans une situation difficile, et la région Nouvelle-Aquitaine a rejoint le nombre des régions les plus touchées avec 104 nouveaux cas confirmés en une seule journée. 14 459 cas sont confirmés par test diagnostic PCR en France. Parmi eux : 6 172 sont hospitalisés et 5500 sont à domicile confinés. Dans les hôpitaux, 1 525 cas graves sont en réanimation et 562 décès sont comptabilisés en milieu hospitalier. Samedi 21 mars, le bilan du coronavirus est dramatique à la fois en France, Italie mais aussi en Espagne. La situation en Espagne s'aggrave aussi avec 1 326 nouveaux morts en 24 heures soit 32% de morts en plus par rapport à la veille. L'Italie a enregistré un nouveau record. Le dernier bilan fait état de 793 personnes décédées en 24 h soit 4 825 morts. Les autorités italiennes ont par ailleurs annoncé 6557 nouveaux cas positifs 
La pandémie de coronavirus a fait au moins 100 morts et contaminé près de 6 500 personnes aux Etats-Unis, selon les statistiques de l'université Johns Hopkins. 
Au dimanche 22 mars, 16 018 cas dont 35 % ont moins de 65 ans, et 674 décès, "nous sommes dans une épidémie qui continue de s'étendre et de s'aggraver". 7240 personnes hospitalisées, 1741 cas graves en réanimation.
Ce lundi 23 mars, on dénombre 19 856 cas avérés, 8 675 hospitalisés, dont 2082 cas graves en réanimation, et 860 décès.
Ce mardi 24 mars, on recense 22 300 cas et 1100 décès.
L'Espagne compte 3434 morts, ce mercredi 25 mars et dépasse maintenant la Chine.
Ce mercredi, en France, 25 233 cas confirmés, 11 539 hospitalisés, 2827 cas graves en réanimation, 3750 guéris, et 1331 décès. 216 298 cas confirmés en Europe dont 69 176 en Italie. 11 933 décès en Europe dont 6 820 en Italie.
Ce jeudi 26 mars, le point avec le Pr Jérôme SALOMON (DGS) Au 10ème jour du début du confinement (16 mars) en France 29 155 cas confirmés, 13 904 personnes hospitalisées pour une infection par le Covid-19, 3375 cas graves hospitalisés en réanimation et 4948 patients sont sortis guéris de l'Hôpital.
D'autre part, en France 9 000 tests de dépistage par jour sont pratiqués, en Allemagne, pays pour l'instant le moins touché en Europe, on pratique 70 000 tests/jour.
115 nouveaux morts ont été recensés au Royaume-Uni en un jour, 578 au total.
Alors que l'Hexagone dénombre environ 25 000 cas, les Etats-Unis en comptent désormais près du triple (près de 70 000 ce mercredi 25 mars). De New York à la Californie, les cas confirmés se comptent désormais par dizaines de milliers. Selon l’OMS, les Etats-Unis pourraient être le prochain épicentre de la pandémie. Plus de 1.000 morts et près de 70.000 cas aux Etats-Unis.
Elle se prénommait Julie, elle avait seulement 16 ans, elle est la première victime adolescente de ce maudit coronavirus, en Île-de-France !
Au 27 mars, en France, nous sommes à 32 964 cas confirmés, 15 732 hospitalisés dont 3 787 patients en réanimation et il y a 1 995 décès, mais 5 700 personnes sont sorties guéries de l'Hôpital. En Italie on dénombre 9 134 morts, et en Espagne 4 858 décès. 

Il faut rendre hommage et avoir une pensée profonde à tous les soignants, qui malgré les difficultés de manque de matériel, la fatigue, l'épuisement, le nombre exponentiel de cas avérés positifs, l'angoisse, continuent à se battre, en guerre contre ce Covid-19, pour sauver de nombreuses vies. On pense aux chefs de services, professeurs, médecins, urgentistes, pharmaciens, infirmières, aide-soignants, kinésithérapeutes, manipulateurs-radio, transporteurs livreurs, ambulanciers... 

Ce samedi 21 mars,
la tour Eiffel s'est illuminée en hommage aux soignants. Et dans le même temps, des milliers de personnes à travers le pays applaudissent chaque soir le personnel hospitalier qui se mobilise pour sauver les vies de centaines de patients touchés par le Covid-19.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a fait le point sur la situation liée à l'épidémie de coronavirus en France : 
"La situation va continuer à s'aggraver avant que les effets du confinement fassent leurs preuves", prévient le ministre lors de son point presse quotidien, avant de préciser que "le conseil scientifique rendra un avis lundi sur la durée du confinement", actuellement fixé à deux semaines minimum. "La légèreté et la désinvolture ne sont pas seulement irresponsables, elles sont dangereuses", rappelle Olivier VÉRAN au sujet des Français qui ne respecteraient pas les mesures de confinement énoncés par le gouvernement.
"La priorité est de protéger les personnels de santé", a indiqué Olivier Véran en annonçant que "des commandes de 250 millions de masques ont été signées, ils seront livrés progressivement ces prochaines semaines"

Des Maires de plusieurs villes de France ont décidé de décréter un couvre-feu (interdiction de sortir de chez soi à certaines heures), la nuit de 23h à 05h, certaines à partir de 21h ou 22h. 
Ce sont : Arras (Pas-de-Calais), Bagnols (Gard), Béziers (Hérault), Cannes (Alpes-Maritimes), Charleville-Mézières (Ardennes), Cholet (Maine-et-Loire), Colombes (Hauts-de-Seine), Haumont (Nord), Jeumont (Nord), Le Cannet (Alpes-Maritimes), Menton (Alpes-Maritimes), Montpellier (Hérault), Mougins (Alpes-Maritimes), Nice (Alpes-Maritmes), première ville à instaurer le couvre-feu, Perpignan (Pyrénées-Orientales), RoqueBrune-Cap- Martin (Alpes-Maritimes), Valence (Drôme) Vallauris (Alpes-Maritimes). D'autres villes suivront vraisemblablement... Le Préfet du Haut-Rhin en région Grand Est a décrété ce lundi 23 mars le couvre-feu dans la ville de Mulhouse gravement touchée par le coronavirus.
La Présidente du Rassemblement National Marine LE PEN a demandé d'étendre et généraliser un couvre-feu dans toutes les villes de France.
La Police et la Gendarmerie ont fait appel et usage de drones dans certaines villes pour inviter la population au confinement par haut-parleurs. C'est le cas sur la Promenade des Anglais à Nice.

Le confinement en restant chez soi est la seule parade, l'unique remède, pour freiner la propagation du virus et casser la chaîne de transmission entre individus. Ce virus Covid-19 extrêmement contagieux se transmet d'homme à homme. Il faut donc éviter les rassemblements, les groupes, les contacts, et respecter les règles du confinement et de distanciation sociale. Nous devons nous conduire en homme adulte, responsable, et pas en gamin, ou inconscient.
Violer les consignes du Gouvernement et récidiver peut coûter une forte sanction avec amende et risque de prison, et est considéré aujourd'hui comme un délit. 
L'amende de 135 euros pourra passer à 1500 puis 3700 euros assortis de 6 mois de prison.135 € d'amende la première fois,1500 € d'amende en cas de récidive
Jusqu'à 3750 € et jusqu'à 6 mois de prison en cas de multirécidive (quatre fois), selon la Ministre de la Justice. Dans ces temps difficiles, malgré la peur, l'interrogation, l'incertitude, il existe aussi la solidarité, la philantropie, le dévouement, comme ces Pompiers dans le Rhône qui apportent leur soutien à des personnes âgées, isolées, seules ou vulnérables en leur proposant de leur livrer leurs achats alimentaires, ou ces jeunes étudiants en pharmacie à Angers (Maine-et-Loire) qui ont décidé de fabriquer eux-mêmes et bénévolement du gel hydro-alcoolique et de le distribuer à des médecins généralistes de la région. Face à cette crise sanitaire inédite et de grande ampleur, la Fondation de France se mobilise et lance un appel à la solidarité pour venir en aide aux personnels soignants, qui travaillent jour et nuit pour apporter les soins nécessaires aux malades, aux chercheurs qui travaillent sans relâche pour lutter contre cette épidémie, ainsi qu’aux personnes les plus vulnérables et isolées, en particulier nos Aînés. La solidarité existe aussi entre voisins...Partout en France, des petites affiches apparaissent dans les halls d’immeubles pour venir en aide à ses voisins.
En Alsace, l
a pénurie de masques constitue un vrai problème pour le personnel soignant qui ne cesse d'appeler à la solidarité et aux dons de matériel. Message reçu cinq sur cinq par la bibliothèque de Strasbourg qui vient de donner un stock de 250 masques FFP2 servant normalement au traitement des ouvrages.

L'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infections de cet hôpital, dirigé par le Professeur Didier RAOULT, avait en effet annoncé qu'il allait tester gratuitement tous les patients fébriles qui se présenteraient, les cas positifs se voyant proposer un traitement à base de chloroquine, une molécule que défend depuis plusieurs semaines le médecin marseillais et qu'il a déjà testée sur des patients atteints. Des dizaines de personnes attendaient devant l’hôpital Marseillais de la Timone qui a annoncé tester gratuitement pour le Covid-19 les personnes fébriles.

On apprend une très bonne initiative :
 L’ensemble du personnel soignant, en première ligne dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, bénéficie dès ce lundi 23 mars d’un accès prioritaire dans l’essentiel des enseignes de la grande distribution pour s’y ravitailler. L’annonce de cette décision a été publiée par la Fédération du commerce et de la distribution dans un communiqué paru ce lundi.
Depuis le 4 mars, avec l’appui des médecins du SPF, le Secours Populaire Français a relayé dans toutes ses structures les bons gestes à suivre pour combattre la propagation du Coronavirus. Affichages dans tous les lieux qui reçoivent du public, mise à disposition de produits d’hygiène tels que les savons, le gel hydroalcoolique, des mouchoirs en papier sont présents dans tous les locaux de l’association. Dans la Drôme, les bénévoles ont tout de suite organisé une réunion d’information...
Des mairies aussi ont mis en place des systèmes d’entraide. Ainsi, à Lys-lez-Lannoyle centre communal d’action sociale (CCAS) propose de faire des courses pour les personnes âgées, isolées ou malades qui en feraient la demande. « Il y a des gens qui ont peur de sortir de chez eux et on ne peut pas les abandonner », explique-t-on au CCAS. À La Madeleine, près de Lille, la ville incite ses habitants à passer par l’onglet "On va s'aider" accessible sur le site de la commune. À Coudekerque-Branche, une plate-forme téléphonique d’information sur les gardes d’enfant, repas à domicile, etc. (03 28 29 25 25) a été mise en place par la Mairie. La municipalité de Dunkerque a mis en place une plate-forme téléphonique pour les Dunkerquois qui n’ont aucune solution pour la garde de leurs enfants. 
La solidarité, la générosité, continuent, la ville du Puy-du-Fou en Vendée vient d'offrir 500 000 masques de protection aux Hôpitaux (achetés en Chine) et c'est Santé Public France qui va organiser la distribution. Des chanteurs se mobilisent comme Jean-Jacques GOLDMAN qui sort du silence pour rendre hommage aux Soignants, dans une vidéo où il reprend "Il changeait la vie", et chante pour "ceux qui sauvent nos viesIl rend hommage aux docteurs, brancardiers, aides soignantes, infirmières, agents de sécurité, caissières, éboueurs, routiers, facteurs, paysans, PDG, « des pères et des mères/qui ont mille raisons de rester confinés/Mais leurs propres raisons de ne pas laisser tomber ». Le refrain les réunit tous dans un même remerciement. « Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur/Oubliant la fatigue, la peur, les heures/Et loin des beaux discours, des grandes théories/A leur tâche, chaque jour/Sans même attendre un merci/Ils sauvent nos vies ». L'artiste ajoute des remerciements aux cheminots, aux taxis, aux politiques… Puis ces quelques mots, adressés à ceux qui le regarderont : « Les chercheurs vont trouver, mais ils ont besoin de nous tous, alors soyez prudents. Et soyez fiers. À la fin de sa chanson, Jean-Jacques Goldman y répète "Merci, merci, merci".  
Mais d'autres chanteurs affichent aussi leur soutien à tous les Soignants, CALOGERO, Francis CABREL, Patrick BRUEL, Lara FABIAN, Julien CLERC, Jean-Louis AUBERT, etc...
La Chaîne publique France 2 organise ce soir une émission consacrée à l'hommage à tous les SOIGNANTS de France "ENSEMBLE avec nos SOIGNANTS", et animée par Samuel ÉTIENNE, et Faustine BOLLAERT.
Ce soir mercredi 25 mars, toutes les cloches de France vont sonner par solidarité de l'Église de France en hommage à tous les SOIGNANTS et à tous les MALADES atteints par le Coronavirus. La Conférence des évêques de France annonce, dans un communiqué, que « les cloches de toutes les églises sonneront pendant dix minutes », mercredi à 19 h 30, "pour manifester notre fraternité et notre espoir commun". 

Une excellente initiative prise par le Maire de Cannes (Alpes-Maritimes = 06). Depuis mercredi, des agents de la ville désinfectent les rues, et le mobilier urbain, à l’aide d’eau de javel diluée, pour endiguer la propagation du coronavirus. « La javel est virucide et c’est également un bactéricide qui permet d’éliminer le coronavirus », a expliqué le directeur de la propreté urbaine, Thierry Gaudineau, à Franceinfo. Ces mesures de précaution, inspirées de ce qui a déjà été fait, notamment en Corée du Sud et en Chine, se poursuivront jusqu’à la fin du confinement.

Ce virus Covid-19 qui est parti de la ville de Wuhan s'est désormais répandu sur toute la Planète. Au 26 mars 2020, 
la pandémie a fait plus de 23.000 morts à travers le monde, pour plus de 500.000 cas recensés.
Il s'agit d'un véritable cataclysme qui va avoir des gigantesques conséquences sanitaires, sociales et économiques. 

La solidarité continue puisque La CROIX ROUGE FRANÇAISE vient au secours des personnes âgées vulnérables en ces temps extrêmement difficiles, et viennent à leur domicile pour leur livrer tous leurs besoins alimentaires...

    Rechercher

  •  
  •