A C T U A L I T E S
  11-05-2020  LUNDI 11 MAI 2020 : DÉCONFINEMENT
 
                                


                                                


                                           


                                                


Avec la levée graduelle du confinement, même avec un MASQUE, continuons à respecter scrupuleusement les gestes barrière et les mesures de distanciation physique pour nous protéger et protéger les autres.
Seuls le civisme et la responsabilité de toutes et de tous permettront de limiter ou casser la propagation du virus Covid-19 encore appelé SARS Cov-2.
Utilisons de préférence un "MASQUE ALTERNATIF" encore appelé "GRAND PUBLIC", en tissu, lavable plusieurs fois, réutilisable et qui répond à la norme UNS (Usage Non Sanitaire) catégorie 2.
Attention le port de ce masque est interdit aux enfants de moins de 2 ans !



Le virus est toujours là et circule sournoisement. Attention,  déconfinement ne signifie pas fin de l'épidémie !
On rappelle que le Covid-19 très contagieux, très virulent , très dangereux, circule encore en France, que ce soit en zone rouge, mais en zone verte aussi alors, veillez à bien respecter les gestes barrières et la distanciation physique (+ d'1 mètre à 2 mètres) lors de chacune de vos sorties. Il se transmet d'homme à homme par l'intermédiaire des goutelettes de salive, des postillons, des éternuements, mais aujourd'hui on sait qu'il peut se transmettre aussi en parlant ou en criant fort ! D'où l'utilisation indispensable du MASQUE de protection, afin de se protéger et de protéger les autres...

C
es Infirmiers, ces Aide-Soignants, ces Médecins, ces Kinésithérapeutes, ces Brancardiers, qui, chaque jour, mobilisent toutes leurs forces dans la bataille pour vaincre le virus, et dont le travail est salué tous les soirs à 20 heures par les Français à leurs fenêtres sont des HÉROS ! Pendant cette pandémie, ce sont eux les HÉROS. Ils sont en première ligne du combat contre la pandémie. Pour des dizaines de milliers de soignants, les journées sont interminables, éprouvantes, épuisantes... Ces gens là sauvent des vies à chaque seconde. MERCI à eux ! 
Parmi ces Soignants ces professionnels de santé sont aussi sujets aux risques du coronavirus. Ainsi, s'ils présentent des symptômes, ils sont testés afin de confirmer biologiquement (ou non) leur infection au COVID-19. S’ils sont négatifs, ils peuvent poursuivre leur travail. S’ils sont positifs, les recommandations de prise en charge sont identiques à la population générale : isolement, arrêt de travail et levée de l’isolement 48h après résolution complète des symptômes.
Pourtant certains autres, y compris des médecins, contaminés, ont perdu la vie, en voulant sauver des vies ! 
Mahen, Justine, Sylvain, Kabkéo, Jean-Marie, Lydie, Mohammad, Elisabeth, Jean, Sami, Elena, André… Ils exerçaient à Mulhouse, Compiègne, Châteauroux, Montfermeil, Wassy ou Saint-Maur-des-Fossés en tant que soignants. Le Covid-19 les a emportés alors qu'ils exerçaient leur métier, leur mission. En première ligne face à la pandémie, ces soignants y ont laissé leur vie, comme des milliers de Français...
27 Professionnels de Santé sont morts depuis le début de l'épidémie...Il
s étaient médecin généraliste, gynécologue, dermatologue, aide-soignant, infirmier ou urgentiste. [ www.lexpress.fr ]

"Se promener et prendre un bol d'air pur dans la forêt, voilà une des choses qui manque le plus aux Français. Depuis l'arrêté préfectoral du 19 mars dernier, les forêts, les jardins et les parcs sont en effet interdits au public afin de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus en France. Une interdiction qui commence à peser en cette période de confinement, notamment pour les riverains habitant près des forêts. Ainsi, plusieurs élus comme le maire de Saint-Germain-en-Laye et le maire de Fontainebleau, n'ont pas tarder pour réclamer la réouverture de ces lieux forestiers à partir du 11 mai au gouvernement."
"Si dans un premier temps le gouvernement ne souhaitait pas leur réouverture dans les départements rouges, celui-ci a ensuite affirmé dans un tweet que les forêts pourront bel et bien rouvrir dans tous les départements. Une bonne nouvelle pour les riverains en manque d'air pur ! Cependant son accès restera sous conditions afin de continuer la lutte contre la propagation du Covid-19. Les préfets pourront prendre de nouveaux arrêtés pour fixer des restrictions de temps ou d'activité dans la forêt selon la situation sanitaire du département. De plus, les sports collectifs seront également restreints voire interdits. Par exemple, le maire de Fontainebleau a déclaré envisager de limiter la pratique de l'escalade comme activité sportive."

"Bien entendu, les personnes habitant à plus de 100km d'une forêt ne pourront pas y accéder, le périmètre de déplacement autorisé étant limité pendant le déconfinement. Une mesure dont le maire de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, a également demandé un assouplissement afin que les tous les riverains puissent de nouveau s'oxygéner. En attendant de pouvoir organiser ces futures balades en forêt, profitez de quelques conseils bien-être pour survivre pendant le confinement !"

ATTENTION ! À compter du 2 juin 2020, il sera possible de circuler librement dans tout notre pays et sans attestation de déplacement.
Une occasion, une aubaine pour visiter nos belles régions de France...
Il n'y a désormais plus aucun département français classé "rouge", selon les déclarations d'Edouard PHILIPPE, ce 28 mai 2020. Seuls les départements d'Ile-de-France, de Mayotte et de la Guyane, dits "orange, vont être surveillés avec une vigilance particulière, "puisque des inquiétudes spécifiques demeurent". Edouard Philippe rappelle que le virus de la covid-19 "est encore présent sur tout le territoire à des degrés divers". Il faut donc rester méfiant et vigilant. 
Néanmoins, tous les indicateurs sont au vert pour lever les restrictions, et notamment celles concernant la circulation. "La liberté va redevenir la règle, l'interdit, l'exception", a annoncé Edouard Philippe.
Autre bonne nouvelle les Parcs et Jardins de France rouvrent leurs portes...Les plages (4000 en France) rouvrent aussi sous certaines conditions...Les forêts de même...
C'est la réouverture aussi des cafés, bars, bistrots, brasseries, et restaurants...
Les restaurants, cafés et bars vont pouvoir rouvrir à compter du mardi 2 juin, dans tous les départements, mais avec des "restrictions temporaires" dans les zones placées en orange. Ainsi, à Paris et en Île-de-France, seules les terrasses des cafés, bars et restaurants pourront à nouveau accueillir des clients. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe le 28 mai lors de sa présentation de la phase 2 du plan de déconfinement.
Mais alors qu'en est-il pour les établissements qui n'ont pas de terrasses extérieures ?
Le Ministre de la Culture, Franck Riester, a annoncé une reprise des événements culturels à partir de juin, avec notamment la réouverture des musées ou des parcs d’attractions en zone verte, comme le Puy du Fou qui rouvre finalement ses portes en juin
Les restaurants, cafés, bars, salles de spectacles, salles de sports, piscines, campings vont pouvoir rouvrir le 2 juin...
« À partir du 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes », annonce Jean-Michel Blanquer. Il y aura toujours des groupes de 15 élèves maximum. « L’ensemble des collèges vont rouvrir, on ajoute donc 4e et 3 », indique le ministre de l’Education. Pour les établissements en zone orange, les 6e et 5e sont prioritaires.
L’ensemble des lycées vont rouvrir en zone verte.


    Rechercher

  •  
  •